Escapade d’automne en Sologne entre nature et bien-être

Besoin de vous ressourcer avant l’hiver ? Cap sur un bain de douceur en Sologne, dans le Val de Loire, quand les ors de la forêt étincellent dans la lumière vaporeuse de l’arrière-saison. Entre cure de bien-être, halte gastronomique inspirée par la richesse d’un terroir généreux et longues flâneries à vélo, on chausse bottes et jumelles pour partir à l’affût des cerfs dont le brâme annonce la saison des amours, l’automne et les veillées au coin du feu.

Jouer les barons perchés aux Sources de Cheverny

Etes-vous plutôt château ou cabane? Aux Sources de Cheverny, le nouvel hôtel de vignoble imaginé autour du château historique du Breuil, libre à vous de jouer les châtelains d’un jour ou les Robinsons au fond des bois ! Meubles ancestraux ou mobilier chiné, boiseries anciennes ou bois naturel des cabanons posés au bord d’un lac bordé d’ajoncs, camaïeux de teintes douces rappelant feuilles et écorces ou verts bleutés comme les plumes d’un canard… Chacune des 49 chambres et suites est une fenêtre ouverte sur la nature. Le fin du fin ? Réserver le "Baron perché", la suite iconique juchée sur un pilotis en surplomb du lac, pour une version insolite de la vie de château.

Les Sources de Cheverny (Lien externe)

Faire le plein de vitalité au Spa des Sources

Envie d’un bain de jouvence ? Au Spa des Sources, on profite en prime d’un bain de forêt ! Sur la terrasse, un jacuzzi façon barrique en chêne invite à se délasser dans une douce tiédeur en écoutant le bruissement du vent dans les arbres. Et à l’intérieur, sous la grande charpente en bois recyclé, le clapotis de l’eau rythme le parcours entre bain thermal, hammam et rituels de soins signés Caudalie. Leur secret ? Des extraits de pépins de raisin aux vertus anti-âge et anti-oxydantes issus de la vigne pour faire le plein de vitalité et parfaire la cure épicurienne : avec ses 7 hectares de cépage local élevé en biodynamie, la propriété est aussi un domaine viticole !

Spa des Sources (Lien externe)

Croquer les saveurs des jardins à la Maison d’à côté

Si le Val de Loire était une table ce pourrait être celle de la Maison d’à côté ! Dans cette adresse doublement étoilée de Montlivaut, à côté de Blois, on vogue doucement au fil du menu comme sur les eaux de la Loire, au rythme de produits du terroir sublimés par un chef épris d’authenticité. Pour Christophe Hay, un seul fil conducteur : les jardins où cet enfant du pays cherche l’inspiration au gré des saisons. Celui qu’il a planté - un potager de 3 000 m² en permaculture où il cultive légumes (300 variétés de tomates !) et aromates - mais aussi ce grand jardin qu’est la région. Ses poissons, carpe à la Chambord, brochet ou sandre confit sont pêchés dans la Loire, son bœuf wagyu élevé maison et le gibier puisé dans la forêt de Chambord. De quoi faire un festin digne des rois !

La Maison d'à côté (Lien externe)

Ecouter le brâme du cerf au fond des bois

Vous l’entendrez peut-être au petit matin lové sous la couette en vous demandant d’où vient ce son rauque surgi de la forêt. Mais pour avoir l’assurance d’écouter le brâme du cerf marquant le début de la saison des amours, mieux vaut opter pour une sortie nature. A Villeny, au cœur de la Sologne, la maison du Cerf organise des soirées spéciales entre le 15 septembre et le 15 octobre avec visite guidée du musée et balade sur les traces du roi de la forêt. Ambiance mystérieuse garantie lorsque le crépuscule nimbe bois et étangs. Au Château de Chambord, c’est en haut d’un mirador que l’on se poste à l’aube ou à la tombée de la nuit pour observer cerfs, biches et faons. Brâme de défi ou brâme de triomphe, saurez-vous les distinguer ?

La maison du Cerf (Lien externe)
Domaine National de Chambord (Lien externe)

Pédaler entre châteaux, vignobles et villages de poupée

Chemins ruraux, petites routes et allées forestières : la Sologne des châteaux est aussi le royaume des escapades à vélo ! Autour de Cheverny et de Chambord, une dizaine d’itinéraires s’offrent aux amoureux de la petite reine. Tourbières et étangs parés de roux, villages de poupée blottis dans la forêt, petits châteaux discrets comme Villesavin, la "cabane de chantier de Chambord", ou Troussay, petit bijou Renaissance… A Cour-Cheverny, on reste dans le ton à la Maison des Vins pour découvrir quelques nectars prisés des rois de France parmi une centaine de crus de l’AOC Cheverny. Dont une exclusivité : le Cour-Cheverny blanc, élaboré à partir du romorantin, un cépage local introduit par François 1er !

La Maison des Vins (Lien externe)

Se rendre en Sologne, dans le Val de Loire