Rencontre avec un collectionneur et homme de sciences passionné de Léonard de Vinci

France.fr s’est entretenu avec Rolando Del Maestro, Professeur émérite en neuro-oncologie à l’université McGill, qui possède l’une des plus importantes collections privées de documents liés à Léonard de Vinci. Nous avons voulu découvrir les origines de sa passion pour Léonard de Vinci et obtenir ses impressions alors que débutent les célébrations des 500 ans de Renaissance dans le Val de Loire. Les quatre dernières années du génie universel et son décès à Amboise ont marqué cette époque.

Qu'est-ce qui a déclenché chez vous l'envie de collectionner des oeuvres de Léonard de Vinci ?

Rolando Del Maestro (Lien externe) : J'ai commencé à collectionner quand j'étais étudiant en médecine. Pendant ce temps, je suivais des cours liés à la psychologie de la créativité. Originaire d’Italie, Léonard de Vinci était le symbole de l'expression créative à l'époque de l'accomplissement humain. Pour nous, scientifiques, le génie de Léonard de Vinci est né d'un ensemble spécial de gènes cérébraux capables de captiver la main humaine et de transformer un morceau de papier en une splendeur émotionnelle qui extasie l'œil humain.

Votre collection compte plus de 10 000 volumes et autres objets liés à Léonard de Vinci. Comment avez-vous acquis ses œuvres et quel est l’objet le plus mémorable de votre collection ?

Rolando Del Maestro : La majorité des articles de ma collection ont été acquis lors de ventes aux enchères internationales et auprès de libraires. L’un de ceux que je préfère, est un dessin de Francesco Melzi, élève favori de Léonard de Vinci, intitulé Caricatured Heads of a Man in Academic Dress and a Woman Wearing a Coif, After Leonardo, qui présente deux figures visi mostruosi (dessins grotesques) se faisant face. Les deux images sont dessinées avec une certaine douceur apportée par leurs positions de proximité, inspirées du dessin original de Léonard de Vinci qui a malheureusement été coupé en deux. Les premières copies françaises et italiennes du Traité de la peinture de Léonard de Vinci publié à Paris en 1651 sont aussi exceptionnelles à mes yeux.

Rolando Del MaestroLe Dr Del Maestro possède l’une des plus importantes collections privées de documents liés à Léonard de Vinci.

Vous avez voyagé en France à plusieurs reprises. Racontez-nous vos impressions…

Rolando del Maestro : J'ai visité la France à l'âge de 21 ans en tant qu'étudiant en médecine et, déjà à cette époque, j'étais concentré sur le suivi des empreintes de Léonard de Vinci en France. J'ai aussi visité le Château du Clos Lucé (Lien externe) à plusieurs reprises et j'ai été émerveillé par le calme et la beauté des lieux. J’ai eu plaisir à me dire qu’après sa vie très turbulente, Léonard de Vinci a pu profiter de ses derniers jours dans une si belle maison. Je recommanderais certainement l'ensemble de la région Centre-Val de Loire comme un endroit magnifique à découvrir.

L’Italie, la médecine, Léonard de Vinci, la France… votre parcours fait de vous un exemple de l’expérience universelle que souhaite célébrer le programme de commémorations des 500 ans de Renaissance en Centre-Val de Loire. Quel est selon vous le legs de Léonard à la France ? De quelles façons la Renaissance a contribué au monde de l'art et de la science ?

Rolando del Maestro : La région Centre-Val de Loire, et particulièrement Amboise, représente un aspect important du 500e anniversaire de la Renaissance. Il y a certainement une relation profonde entre l'Italie et la France. Léonard de Vinci a passé la fin de sa vie au Château du Clos Lucé où il a apporté 4 oeuvres avec lui y compris la Joconde. Selon les historiens, il mourut dans les bras du roi François Ier et ce bel épisode vasarien fut célébré en peinture depuis ce temps. Les visiteurs peuvent marcher sur les traces de Léonard de Vinci et admirer la sérénité de l'endroit.

La Renaissance dans les études de Léonard de Vinci relatives à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle est très liée à la France. Napoléon a transféré les manuscrits de Léonard de Vinci en France et plusieurs y sont d’ailleurs toujours restés depuis. Les érudits en France ont joué un rôle très critique au XIXe siècle dans la restauration des œuvres de Léonard de Vinci, y compris la traduction de ses écrits et l'analyse attentive de ses réalisations. D'une certaine façon, c’était une deuxième Renaissance. Plus les gens développent leurs connaissances sur d’autres cultures, plus le monde est meilleur.

Le mot Renaissance suggère le concept de «re-naître» et le monde a certainement besoin de rappels du potentiel de la pensée humaine et de l'esprit humain. La Renaissance symbolise les deux.

Mona Lisa©L. de Serres - La Joconde au Château du Clos Lucé

2019 est une année importante pour la faculté de médecine de l’université McGill et il y a également un lien avec Léonard de Vinci. À quoi peut-on s’attendre ?

Rolando del Maestro : Au Canada, cette année coïncide également avec le 100e anniversaire du décès de William Osler, père de la médecine moderne et l'un des plus grands médecins de tous les temps. William Osler lui-même était un collectionneur de l'œuvre de Léonard de Vinci, comme en témoigne le livre Bibliotheca Osleriana publié pour la première fois en 1929, qui est l'une des principales publications associées à l'histoire de la médecine. William Osler a fait don de sa vaste bibliothèque qui se trouve maintenant à la Bibliothèque Osler d'histoire de la médecine de l'Université McGill.

Pour commémorer cet anniversaire, une exposition intitulée Sir William Osler's Leonardo da Vinci Collection: Flight, Anatomy and Art (Lien externe) sera présentée à la Bibliothèque McLennan de l'Université McGill à Montréal jusqu’au 28 juin 2019.

J’espère que vous viendrez nombreux découvrir la collection de William Osler ainsi qu’une partie de ma propre collection et que cela vous donnera envie d’en apprendre plus sur l’histoire de la médecine et Léonard de Vinci.

Exhbit 11 Central
©Rolando Del Maestro - Sir William Osler’s Leonardo da Vinci Collection: Flight, Anatomy and Art

Infos sur l'exposition :

Vernissage | Sir William Osler's Leonardo da Vinci Collection:
Flight, Anatomy and Art

2 mai, 2019, à 17h30

Cliquez ici (Lien externe) pour RSVP.

À la Bibliothèque McLennan de l’Université McGill
3459, rue McTavish, Montréal, QC H3A 0C9, 4e étage

Exposition
| Sir William Osler's Leonardo da Vinci Collection:
Flight, Anatomy and Art

Du 15 avril au 28 juin, 2019

À la Bibliothèque McLennan de l’Université McGill

Pour apprendre plus sur la Bibliothèque Osler de l'histoire de la médecine (Lien externe)

Cliquez ici (Lien externe) pour télécharger le catalogue de l'exposition.

À ne pas manquer :

Pour la première fois, la tapisserie L'Ultima Cena de Vinci quittera le Vatican pour être exposée au Château du Clos Lucé du 6 juin au 2 septembre 2019. Le programme Viva Leonardo le visionnaire ! (Lien externe) offre un large éventail d'expositions, d'événements et d'activités tout au long de l'année, conçus pour les visiteurs de différents groupes d'âge, de cultures et d’intérêts.