Plaisirs montagnards : 6 spécialités à goûter dans les Pyrénées

Difficile de surveiller votre ligne lors d’un séjour dans les Pyrénées ! Fromages, charcuteries, desserts… cette région célèbre la gastronomie française sous toutes ses coutures. Zoom sur six spécialités culinaires locales à ne pas manquer.

Le porc noir de Bigorre

Célèbre race des Pyrénées, vous avez peut-être déjà croisé le porc noir de Bigorre qui vit en liberté entre les terres des Hautes-Pyrénées, du Gers et de la Haute-Garonne. Il se nourrit exclusivement de glands, châtaignes et herbe des prairies et sous-bois de la région. C’est cette alimentation saine et variée qui donne son goût unique au jambon noir de Bigorre, désormais protégé par une AOP (Appellation d’origine protégée) depuis 2015. C’est l’une des spécialités culinaires des Pyrénées les plus connues au monde.

La tomme des Pyrénées

Ce fromage à pâte pressée ou semi-dure, non cuite, au lait de vache pasteurisé, se distingue par sa croûte dorée ou noire, reconnaissable entre toutes, et bénéficie d’une IGP (Indication géographique protégée) depuis 1996 ! Entre les deux, votre cœur balance ? N’hésitez plus et goûtez un peu de la dorée et un peu de la noire, ce sera plus simple !

Le gâteau à la broche

Ce gâteau de fête au look insolite, traditionnellement réalisé à l’occasion des mariages ou des baptêmes, est l’une des spécialités culinaires sucrées des Pyrénées. Il doit son nom à sa préparation. De la pâte liquide est versée sur un moule conique qui tourne à la broche, au-dessus d’une source de chaleur. En se solidifiant, la pâte forme un anneau pourvu d’excroissances, comme des stalactites. Une préparation qui nous rappellerait presque nos cours de sciences, non ? Pour l’anecdote, il existe même une Confrérie du gâteau à la broche, à Arreau dans les Hautes-Pyrénées, qui organise tous les ans, en juillet, la Fête du gâteau à la broche ! On parie que vous allez y participer l'an prochain...

Le fromage de brebis Ossau-Iraty

Fabriqué entre le Pays basque et le Béarn, dans les Hautes-Pyrénées et Pyrénées-Atlantiques, ce fromage à pâte pressée non cuite à base de lait de brebis, bénéficie d’une AOP (Appellation d’origine protégée) depuis 1996. Apprécié depuis l’époque des Romains, le fromage de brebis Ossau-Iraty s’exporte désormais à travers le monde, et plus de 4 000 tonnes sont produites tous les ans. Nous parions que vous faites partie de ses plus grands fans, non ?

La garbure béarnaise

Plat typique de l’hiver, la garbure béarnaise honore la cuisine paysanne pyrénéenne. Ce plat complet et généreux se compose de légumes (poireaux, pommes de terre, carottes, oignons, navets, ail, chou vert et haricots maïs) et de talon de jambon. La recette évolue en fonction des saisons, mais aussi selon les restes que l’on agrémente. Petits appétits, passez votre chemin ! La garbure est un plat copieux, réservé aux gourmands.

L’oignon doux de Trébons

Cultivé depuis le XVIIIe siècle dans la Bigorre, une région nichée entre les Pyrénées et le Val d’Adour, l’oignon doux de Trébons doit sa renommée à sa saveur douce et sucrée, juste irrésistible. Il est reconnaissable à son bulbe blanc allongé et à sa tige verte irisée, qui en font un produit d’exception. Facile à digérer, l’oignon doux de Trébons a aussi la particularité d’être peu lacrymogène. La bonne affaire ! Vous pourrez donc le cuisiner facilement, aussi bien cru que cuit. Par ailleurs, il se consomme tout au long de l’année. Cette spécialité culinaire des Pyrénées a failli disparaître, et a été finalement sauvée par des passionnés. Ouf !

Se rendre dans les Pyrénées 

Aller
plus loin