Un lac au bout de la rando dans les Pyrénées

Pour se rafraîchir, pour pique-niquer, ou juste pour contempler le paysage... Quoi de plus motivant en été que de trouver un lac au bout de la randonnée ? Et les Pyrénées n’en manquent pas : plus de 2 500 lacs de montagne à plus de 700 mètres d’altitude dans le massif ! Suivez-nous à la découverte de nos lacs préférés.

Le lac de Gaube : reflets des cimes

Dans les Hautes-Pyrénées, le lac de Gaube se trouve à 1 725 mètres d’altitude, au-dessus du village de Cauterets. Pour le rejoindre, deux solutions : le télésiège de Gaube, ouvert en été, permet de monter à hauteur du lac sans effort puisqu’il reste environ 20 minutes de marche, en descente, pour l’atteindre. Les plus motivés partiront du pont d’Espagne et marcheront 1h30 à travers les pins. Là-haut, le lac dévoile ses eaux transparentes où se reflètent les cimes du Vignemale, qui culmine à 3 298 mètres d’altitude.

Lac de Gaube (Lien externe)

Le lac de Suyen : pour toute la famille

Direction la petite vallée du gave d’Arrens, tout près du barrage du Tech, pour une randonnée accessible à toute la famille jusqu’au lac de Suyen. Depuis la Maison du Plan d’Aste, on emprunte un sentier qui serpente entre les sapins, et le lac se dévoile au bout d’une demi-heure de marche. Les plus curieux peuvent continuer la promenade après le lac pour découvrir une cascade, puis un abri de berger bâti sous un gros rocher : la Toue de Doumblas.

Maison du Plan d’Aste (Lien externe)

Le lac du Pourtet et lac Nère : on change de niveau

Voilà une randonnée plus engageante, réservée aux marcheurs aguerris : on doit compter ici environ 6h30 de marche, avec 1 200 mètres de dénivelé positif, pour réaliser le tour des lacs, autour du massif de la Cardinquère. Dans un sublime décor rocheux, on découvre le lac du Pourtet (à 2 420 mètres d’altitude) avant de redescendre vers le lac Nère, à 2 309 mètres d’altitude. Les chanceux pourront même croiser des bouquetins ! Inoubliable.

Lac du Pourtet et lac Nère (Lien externe)

Les lacs d’Ayous : une vue imprenable

Dans la vallée d’Ossau, une succession de lacs offrent aux randonneurs courageux une vue imprenable sur le pic du Midi d’Ossau, qui dresse sa haute silhouette à 2 884 mètres d’altitude. Lac de Roumassot, lac Miey, lac Gentau, lac Bersau... les occasions de se rafraîchir ne manquent pas, si vous n’êtes pas frileux ! Le premier lac de la série, Roumassot, demande une heure et demie de marche au départ du barrage de Bious-Artigues. Le lac de Bersau, point culminant à 2 077 mètres d’altitude, se rejoint en 2h30. Ouvrez l’œil, au-dessus des falaises : la Réserve naturelle d’Ossau abrite des colonies de vautours fauves.

Vallée d’Ossau (Lien externe)

La boucle des lacs du Carlit : pour ceux qui en veulent toujours plus

11 lacs en une seule randonnée : qui dit mieux ? Le départ s’effectue depuis le lac des Bouillouses, près de la station des Angles, dans le Capcir. Le sentier est assez fréquenté en été, car il mène au pic du Carlit, le plus haut sommet des Pyrénées Orientales. Plusieurs options s’offrent aux randonneurs pour découvrir cette série de lacs : un petit tour d’environ 3h, ou un tour plus exigeant pour environ 5h de marche.

Les Angles (Lien externe)

Le lac d’Aumar : sapins et eaux cristallines

Au cœur de la réserve naturelle de Néouvielle, dans la vallée d’Aure, le lac d’Aumar se cache à 2 192 mètres d’altitude. Le sentier suit d’abord les rives du lac d’Orédon avant de s’engouffrer dans les sapins, le long d’un torrent et de ses cascades. Une fois arrivé au lac d’Aumar, on découvre le massif du Néouvielle et son reflet dans les eaux cristallines bordées de sapins : magique !

Réserve naturelle de Néouvielle (Lien externe)

Se rendre dans les Pyrénées