Commémoration de l’Armistice du 11 Novembre 1918

L’Armistice en France (ou Jour du souvenir) honore chaque année le 11 novembre la mémoire de ceux qui ont servi en temps de guerre.

11 novembre 1918 – Accord d’armistice qui a mis fin à la Première Guerre mondiale.

Le 11 novembre représente la date de la signature de l’armistice qui mit fin à la Première Guerre mondiale et qui marque la victoire de la France en 1918. Un jour férié en France comme dans bien d’autres pays que vient souligner une cérémonie organisée à Paris devant la tombe du Soldat inconnu. Une prise d’armes, le dépôt de gerbes de fleurs et la sonnerie « aux morts » font partie de ce rituel. Des cérémonies ont également lieu dans plusieurs cimetières et mémoriaux militaires de la Grande Guerre ainsi qu’aux pieds des monuments aux morts communaux. Deux minutes de silence au son des cloches de tous les villages français sont généralement observées à 11 heures du matin, heure de signature de l’armistice.

Le Bleuet de France : symbole de solidarité nationale

Une mobilisation citoyenne, en réaction au désastre de la Première Guerre mondiale, s’est mise en place en France en faveur d’une reconstruction matérielle, économique, mais aussi humaine des blessés de guerre. C’est ainsi qu’en 1918, Charlotte Malleterre et Suzanne Leenhardt deux infirmières françaises, décidèrent de recueillir des fonds pour venir en aide aux mutilés et soldats blessés.

Confectionnés aux Invalides et vendus dans les rues de Paris, le Bleuet est alors est choisi puisqu’il est l’une des seules fleurs à pousser sur les champs de bataille, mais aussi, car il rappelle le bleu de l’uniforme des premiers “poilus”, le surnom donné aux soldats français à l’époque. Aujourd’hui, cette fleur incarne les valeurs de respect, de paix et de tolérance. Il est notamment porté en France le 8 mai (fin de la Seconde Guerre mondiale), le 11 Novembre et le 14 Juillet (Fête nationale).

Quel programme pour 2021 ?

Commémoration à Paris

En 2021, l’Élysée commémore le 103e anniversaire de l’armistice de 1918 au pied de l’Arc de Triomphe, en présence du Président Emmanuel Macron. Un hommage national est également rendu à Hubert Germain au Mont Valérien, dernier Compagnon de la Libération disparu le 12 octobre 2021, à l’âge de 101 ans.

Le musée de la Grande Guerre fête ses 10 ans

Inauguré le 11 novembre 2011, le musée de la Grande Guerre de Meaux célèbre ses 10 ans cette année ! Une exposition « 10 ans de dons » a spécialement été créée pour l’occasion proposant un parcours mettant à l’honneur la démarche de près de 2 000 donateurs ayant contribué à l’enrichissement des collections exposées. En effet, le musée dispose à ce jour plus de 30 000 objets, œuvres et documents.

Découvrez une sélection lors de cette exposition ouverte du 11 novembre 2021 au 14 février 2022.

Plus d’informations (Lien externe)

Conservation de la forêt aux mémoriaux canadiens de la Première Guerre mondiale

Des milliers de Canadiens et de Terre-Neuviens sont allés en France pour servir pendant la Première Guerre mondiale. Bon nombre d’entre eux ne sont jamais rentrés. Le Mémorial national du Canada à Vimy (Lien externe) et le Mémorial terre-neuvien à Beaumont‑Hamel (Lien externe) en France visent à leur rendre hommage.

Alors que nous soulignons en 2021 le 85e anniversaire du dévoilement du Mémorial national du Canada à Vimy (Hauts-de-France), la forêt et les arbres entourant ces deux sites historiques nationaux canadiens en sont venus à représenter la renaissance et la paix. Le Canada, à qui les deux sites ont été cédés par la France, s’engage à conserver et regénérer les précieuses forêts de Vimy et Beaumont-Hamel. Ce projet préservera un héritage lié à l’histoire des deux pays, la France et le Canada — et notre promesse de toujours nous souvenir — pour les générations futures.

Découvrez les sites et l’engagement dans cette vidéo. (Lien externe)

Idée de séjour

Enfourchez vos vélos pour une rando-mémoire de 35 kilomètres traversant plusieurs sites des Hauts-de-France : le Mémorial Canadien de Vimy, le cimetière militaire allemand de la Maison Blanche, le Mémorial 14-18 Notre-Dame de Lorette et le spectaculaire Anneau de la Mémoire, les tours en ruines de l’abbatiale du Mont-Saint-Eloi…
Les collines et les plaines de l’Artois à vélo (Lien externe)