Que faire ?

Visitez
la France 

Tournée des sites culturels d’exception ou randonnées aux sommets. En amoureux sur la route des vins ou en croisière avec les enfants… Quel voyage en France ferez-vous cette fois-ci ?

7 façons de profiter des plages de rêve de la Nouvelle-Calédonie

En plein océan Pacifique, la Nouvelle-Calédonie est amarrée au cœur du plus grand lagon du monde : 24 300 km² classés au Patrimoine mondial de l’Unesco. Un cadre propice pour déployer une pléiade de plages.

Sable blanc et doux comme de la farine, camaïeux de bleus turquoise, verts intenses des pinèdes et des cocoteraies… De Grande Terre à l’Île des Pins en passant par Ouvéa, les plages, toutes paradisiaques s’insèrent dans le moindre repli de l’archipel.

Observer les poissons dans la piscine naturelle de la baie d’Oro
La baie d’Oro avec sa piscine naturelle, idéale pour barboter au milieu des poissons

Les amateurs de nage avec masque, palmes et tuba raffolent de ce vaste aquarium creusé dans le corail. Située sur l'Île des Pins, la baie d’Oro est protégée de la houle par un étroit chenal, ce qui permet aux poissons-clowns ou poissons-perroquets, oursins géants et autres demoiselles d’épanouir leurs couleurs en toute quiétude. On peut y accéder au terme d’une marche de 45 minutes depuis la baie d’Upi. L’occasion de découvrir au gré d’une balade en pirogue à balancier cette sublime baie et ses étranges rochers coralliens creusés par l’érosion, « les patates ».

Guetter les bébés requins à Ouvéa

Imaginez une langue de sable interminable frangée de cocotiers. Dans les Îles Loyauté, plus précisément à Ouvéa, la plage s’étire sur près de 25 kilomètres, le long de la seule route de cet atoll de 35 kilomètres de long ! Au nord, le lagon accueille une « nurserie » : celle des requins-citrons ! Le spectacle des ailerons froissant la surface de l’eau est quasiment garanti, cette espèce se reproduisant toujours sur son lieu de naissance.

Se baigner en famille dans la baie de Kuto
Le sable de plage de la baie de Kuta, aussi fin que du talc

Avec ses eaux cristallines encadrées par les silhouettes effilées des pins colonnaires, la baie de Kuto, n’est pas seulement l’une des plus belles au monde. C’est aussi un lieu idéal pour des baignades en famille sur l'Île des Pins. Un sable fin comme du talc et sans coraux tapisse le rivage, doux à souhait pour les pieds des petits. Et après avoir nagé à loisir, les grands apprécient la gastronomie : en surplomb de la baie, des restaurants mettent à l’honneur une variété endémique d’escargots, « les bulimes ».

Randonner dans la baie de Shabadran à Maré

L’accès à la plage de Maré n’est pas aisé, coraux acérés obligent, mais la balade (2 h 30) vaut le coup d’œil : la beauté singulière de cette île de la province des Îles Loyauté au relief élevé s’y dévoile avec ses falaises abruptes entrecoupées de criques. Et à l’arrivée, les vagues fouettent les fameuses « terrasses » de Shabadran, cascades de récifs et de plateaux coralliens posés sur le sable. Spectaculaire !

Plonger avec les tortues à Luengoni
Eau turquoise, sable fin et îlot de corail à l’horizon… C’est un décor de carte postale qu’offre la plage de Luengoni.

À Luengoni, sur l’île de Lifou, le sable doux comme de la farine incite à marcher pieds nus. Mais il ne faut oublier ni ses chaussures ni ses palmes ! Elles seront très utiles pour partir à la recherche des joyaux du lieu : les dolines ou trous d’eau. À explorer à la nage quand le soleil au zénith éclaire les eaux émeraude de ces drôles de cavités où s’entrecroisent racines de banians et stalactites de calcaire. Sauf si l’on veut se contenter de nager vers l’îlot de corail face à la plage en croisant au passage et avec un peu de chance quelques tortues vertes…

Pratiquer les sports de glisse à Poé

Sur Grande Terre, bien exposée aux alizés du sud-est, Poé est la plage incontournable pour les fans de planche à voile et de kitesurf. À deux pas, La Roche Percée, seul spot de surf de plage de l’archipel, est le point de départ du joli sentier des trois baies qui serpente le long du lagon de Bourail, jusqu’à la petite baie des Amoureux. En chemin, pause obligée à la baie des Tortues, haut lieu de nidification.

Picorer dans les îlots autour de Nouméa
L’îlot Maître, situé au cœur d’une réserve marine de 200 hectares, se rejoint par bateau, en une vingtaine de minutes depuis Nouméa

À quelques encablures de Nouméa, un chapelet d’îlots égrène ses anneaux de sable… Un vrai cabinet de curiosités maritimes : îlot Amédée et son phare tout blanc qui toise du haut de ses 56 mètres le lagon étincelant, îlot Maître et son platier rocheux, îlot Larégnère dont l’aire marine protégée est le berceau des puffins (espèce d’oiseau protégée) du Pacifique ou encore îlot Canard et son sentier sous-marin.

Se rendre en Nouvelle-Calédonie