Hiver : les 5 sens en émoi dans les montagnes du Jura

Écouter le silence, faire frétiller ses papilles, en prendre plein la vue... le bien-être passe par les cinq sens dans les montagnes du Jura.
Écouter le silence

Ici aucun risque d’être dérangé par les voisins ! Installé aux Plans d’Hotonnes, sur le plateau de Retord, l’igloo de Jean-Jacques est le lieu parfait pour une retraite originale, en communion avec la nature. Avant de profiter du silence dans cette antre recouverte de neige, on prend des forces autour d’une bonne fondue servie au gîte voisin. Il est également possible de compléter l’expérience avec une virée en chiens de traineaux. Et que les plus frileux se rassurent, l’igloo est équipé d’un chauffage d’appoint.

Gîte Les Pelaz (Lien externe)

Toucher du doigt l’apesanteur chez ThermaSalina

Il y a 200 millions d’années, l’océan recouvrait le Jura, laissant après son passage une eau naturellement salée dans laquelle puise le complexe ThermaSalina pour prodiguer des soins et alimenter les bassins de son espace de relaxation. On y découvre les bienfaits de l’apesanteur en s’abandonnant dans l’un des bassins après un soin ou un passage au hammam. Une pratique qui, en favorisant la décontraction musculaire, réduit le stress et améliore la qualité du sommeil.

ThermaSalina (Lien externe)

Goûter une "boîte chaude"

La star de ce plat typiquement jurassien n’est autre que le Mont d’Or, un fromage produit exclusivement dans le Haut-Doubs durant l’hiver et reconnaissable entre mille grâce à son écrin rond en épicéa. On le déguste ici directement dans sa boîte après un passage au four et arrosé de vin du Jura. La boîte chaude s’accompagne d’autres spécialités jurassiennes que sont la saucisse de Morteau, le jambon du Haut-Doubs ou encore le brési, une charcuterie à base de viande de bœuf séchée. De quoi faire frémir ses papilles !

La recette de la boîte chaude (Lien externe)

En prendre plein la vue

À droite, des sapins. À gauche, des sapins. Et au milieu, la neige qui déploie son grand manteau blanc. Quoi de plus apaisant qu’une randonnée en raquettes en pleine nature ? Ce mode de déplacement doux, accessible au plus grand nombre, permet de profiter de la nature en hiver sans forcément chausser les skis. Côté itinéraire, la Grande Traversée du Jura propose un parcours de 117 km, reliant Métabief à Giron en passant par le Parc naturel régional du Haut-Jura. À emprunter sans modération pour une balade de quelques heures ou une randonnée de plusieurs jours en profitant des hébergements qui jalonnent l’itinéraire.

La Grande Traversée du Jura à raquettes (Lien externe)

Flatter son odorat dans la "cathédrale du comté"

Transformer un ancien fort militaire en cave à comté, il fallait oser. C’est l’affineur Marcel Petite qui eut l’idée, il y a plus de 50 ans, d’offrir une nouvelle vie à cette construction perchée à 1 100 m d’altitude et offrant toutes les caractéristiques pour devenir une véritable cathédrale du comté, avec son ambiance de grotte naturelle. On y découvre les secrets de l’affinage lent et tous les métiers liés à la fabrication du comté en parcourant les 300 mètres de galeries aménagées parmi les quelque 100 000 meules de comté. Ambiance olfactive garantie !

Comté Marcel Petite (Lien externe)

En savoir plus :

Se rendre dans les Montagnes du Jura