Exposition "Pompéi, un récit Oublié" au Musée de la Romanité, à Nîmes

Du 6 avril au 6 octobre 2019, au nouveau Musée de la Romanité à Nîmes, une exposition retrace la fin tragique de Pompéi, selon les récit de Pline l'Ancien, témoin direct du drame. Avec cette exposition événement, le Musée de la Romanité invite les visiteurs à revivre les derniers jours de Pompéi, cité flamboyante au destin tragique, symbole de la puissance de Rome.

L'exposition "Pompéi, un récit oublié" s’organise autour de 250 objets archéologiques trouvés à Pompéi, Herculanum et sur d’autres sites de Campanie en Italie, exceptionnellement prêtés par des grands musées italiens. La scénographie riche en reconstitutions, les décors et dispositifs multimédias interactifs (cartes animées, vidéos, jeux) proposent une expérience immersive. Si plusieurs expositions se sont récemment intéressées à ce chapitre tristement célèbre de l’histoire, il est ici raconté de façon totalement novatrice, à travers les yeux de Pline l’Ancien.

Dans l'oeil de Pline l'Ancien à Pompéi

Le 24 août 79 après J.-C. le Vésuve entre en éruption et ensevelit Pompéi et Herculanum. Depuis la base navale de Misène, Pline l’Ancien, homme de lettres et amiral de la flotte romaine, observe le phénomène et décide d’appareiller douze navires pour aider les habitants de Pompéi à fuir par la mer. Cet épisode méconnu est considéré comme le premier cas documenté de sauvetage de civils par une force militaire. L’utilisation de sa flotte dans cette situation témoigne de l’absolue maîtrise que Rome avait acquis sur les mers, ce qui lui permit peu à peu d’imposer sa suprématie militaire, commerciale et culturelle sur l’ensemble du bassin méditerranéen.

Le parcours de l’exposition

L’exposition s’ouvre avec la présentation de Pline l’Ancien qui accompagne le visiteur tout au long du parcours. Le parcours évoque ensuite la base navale de Misène, l’expansion de la flotte militaire romaine et les nombreuses innovations technologiques développées pendant les guerres puniques (entre Rome et Carthage, l'actuelle Tunis), qui marqua la domination définitive de Rome sur la Méditerranée et les bénéfices économiques générés par cette suprématie navale.

Puis le parcours présente un éclairage sur la vie quotidienne à Pompéi, haut lieu du luxe et de l’art de vivre à la romaine, où les empereurs romains et l’aristocratie construisirent palais et villas.

Préservée "grâce" à l’éruption du Vésuve, la cité est devenue un témoignage unique, véritable miroir du monde romain. Une sélection d’objets retrouvés lors des fouilles racontent le faste de Pompéi, jusqu’au jour fatidique...

Une expérience inédite, riche en émotions

L'ultime chapitre de l'exposition suit le déroulé précis des événements, des premiers signaux, chutes de cendres et de pierres, jusqu’à la mortelle coulée pyroclastique qui tua tous les habitants encore présents à Pompéi. Les moulages des corps humains saisis dans leur dernière tentative de survie vient clore cet exposé. Deux mille ans après, l’exposition permet de comprendre le processus qui a rendu possible l’existence de tels témoignages et propose aux visiteurs une expérience inédite, riche en émotions.

Infos pratiques 

Musée de la Romanité, 16 boulevard des Arènes à Nîmes-30-
Du 6 avril au 6 octobre 2019
Tarif plein :8€ ; Réduit :6€ ;(Gratuit jusqu’à 7 ans), Enfants de 7 à 17 ans : 3€ Forfait famille :19€ (2 adultes - 2 enfants)

En savoir plus 

Retrouvez les liens externes de l'événement :

Infos pratiques 

Musée de la Romanité, 16 boulevard des Arènes à Nîmes-30-
Du 6 avril au 6 octobre 2019
Tarif plein :8€ ; Réduit :6€ ;(Gratuit jusqu’à 7 ans), Enfants de 7 à 17 ans : 3€ Forfait famille :19€ (2 adultes - 2 enfants)

En savoir plus 

Retrouvez les liens externes de l'événement :

Sen rendre à Nîmes en Occitanie