L'art de servir le champagne à la manière des grandes maisons

Si la fabrication du champagne répond à des règles strictes, sa dégustation doit également se faire dans les règles de l’art. France.fr vous dévoile les secrets des maisons de champagne pour apprécier ce vin d’exception, synonyme de fêtes, célébrations et moments de partage.
Faire baisser la température

Au XIXe siècle, le champagne se buvait "frappé", c'est-à-dire très frais, à environ 2 ou 3 degrés, afin d’atténuer le goût sucré du vin. Aujourd’hui, les maisons de champagne recommandent de le déguster entre 6 et 10 degrés. Pour le rafraîchir, on plonge la bouteille dans un seau à champagne rempli d’eau froide et de glaçons. On peut également y ajouter une poignée de sel afin d’accélérer le processus de refroidissement.

Maison Perrier-Jouët (Lien externe)

Laisser les bulles s'exprimer

Contrairement à la tradition qui veut que l’on commande "une coupe", le champagne se déguste dans un verre en forme de tulipe afin de permettre aux bulles d’évoluer et aux arômes de s’exprimer. On privilégie le cristal, plus fin, plus lisse et plus transparent. Enfin, il est recommandé de tenir le verre à champagne par le pied afin de ne pas réchauffer son contenu.

Maison Louis Roederer (Lien externe)

Faire sauter le bouchon (avec précaution)

L’ouverture d’une bouteille de champagne suit également un cérémonial très précis. Il est tout d’abord recommandé de s’assurer que celle-ci n’a pas été secouée. On commence par dégager l’œillet du muselet, l’armature de fil de fer enserrant le bouchon, que l’on enlève en même temps que l’habillage du col de la bouteille. Il s’agira ensuite d’incliner légèrement la bouteille puis de tenir le bouchon dans le pli situé entre le pouce et l’index avant de faire délicatement tourner la bouteille afin de libérer le bouchon. Pour cette dernière étape, il est possible d’utiliser une pince à champagne.

Maison Veuve Clicquot (Lien externe)

Prendre les armes

Pour en mettre plein la vue à une assemblée, on peut également choisir de sabrer le champagne. Cette pratique nous vient des hussards de la Garde républicaine, qui célébraient leurs victoires en décapitant les bouteilles au moyen de leurs sabres. Il suffit de tenir la bouteille par le corps d’une main tandis que de l’autre main on fait glisser la lame du sabre à plat jusqu’à ce que celle-ci vienne heurter la bague de la bouteille. Il est conseillé d’utiliser une bouteille bien fraîche afin d’éviter le trop plein de pression et de mousse lors de l’ouverture.

Champagne Pommery (Lien externe)

S'y reprendre à plusieurs fois

La bouteille de champagne se tient de deux manières : en son milieu à pleines mains ou bien par son fond creusé. Le champagne se sert près du verre afin de limiter la mousse mais également de favoriser un élégant cordon de bulles. Les verres ne sont remplis qu’à moitié, en deux ou trois fois.

Moët & Chandon (Lien externe)

Se rendre en Champagne