On prend son temps en Baie de Somme, avec Landmeedchen_travel_blog

Les rives et la baie de Somme offrent de nombreuses occasions de détente en pleine nature, tandis que la ville d’Amiens a de quoi étancher notre soif de culture. Entre activités sportives et découverte culturelle, la visite de cette région est idéale pour déconnecter du quotidien.

Découvrir la Somme en bateau et à vélo

La Somme (Lien externe) offre 245 kilomètres de voie fluviale aux voyageurs en mal d’aventure. Le petit village d’Ailly-sur-Somme est un excellent point de départ pour découvrir le fleuve.

Naviguer sur la Somme en bateau électrique

La location d’un bateau électrique, qui ne nécessite pas de posséder le permis bateau, permet de découvrir la Somme de manière particulièrement agréable et relaxante. Ce moyen de transport vous fait traverser forêts et marais en passant le long de plusieurs villages historiques.

À vélo dans la vallée de la Somme

Pour une découverte plus sportive de la région, un tour à vélo dans la vallée de la Somme s’impose. La piste cyclable de 120 kilomètres suit les anciens chemins de halage du fleuve.

Prévoyez du temps pour visiter l’arboretum du parc de Samara (Lien externe) . Composé d’un jardin botanique et d’un musée en plein air, ce parc est avant tout un site de fouilles archéologiques qui permet de découvrir la vie dans la région de la Somme du paléolithique à l’époque gallo-romaine.

Les marais des Cavins (Lien externe) sont parfaits pour un bol d’air frais en pleine nature. Avec les marais du château voisin, ils forment l’un des plus grands groupes de marais et d’étangs tourbeux du Val de Somme.

Amiens, la culture à l’honneur

La ville d’Amiens (Lien externe) , dont l’histoire remonte au paléolithique, est absolument incontournable lors de tout voyage le long de la Somme. Le quartier Saint-Leu, le plus ancien de la ville, est aussi le plus pittoresque. Ses ruelles pavées abritent de vieilles bâtisses aux volets et aux portes colorés. Suivez le cours d’eau à travers les ruelles et vous arriverez quai Bélu, un lieu prisé des noctambules pour ses nombreux bars et restaurants.

L’impressionnante cathédrale Notre-Dame d’Amiens

La cathédrale d’Amiens (Lien externe) revendique deux inscriptions au patrimoine mondial de l’UNESCO : d’abord à titre autonome en 1981, puis une seconde fois en 1998 au titre des Chemins de Compostelle en France. L’édifice affiche des dimensions gigantesques, avec une superficie de 7 700 m² et un volume de 200 000 m3 – soit deux fois le volume de Notre-Dame de Paris.

L’intérieur de la cathédrale laisse aussi les visiteurs sans voix : un grand nombre de colonnes droites soutient la voûte de la nef centrale qui, culminant à 42 mètres, est la plus haute de toutes les cathédrales françaises. Les murs de l’édifice accueillent des tableaux, des niches et des chapelles où les gens viennent prier et se recueillir en silence.

La cathédrale d’Amiens a tellement d’histoires à raconter que les visiteurs ont tout intérêt à opter pour une visite audio guidée. Des audio-guides sont disponibles juste à côté à l’Office du Tourisme.

Sur les traces de Jules Verne

Jules Verne est l’un des plus célèbres habitants d’Amiens. L’écrivain de science-fiction français s’est installé dans la ville natale de son épouse en 1871. Il a vécu dix-huit ans dans la maison en brique rouge appelée Maison à la Tour (Lien externe) , aujourd’hui ouverte au public. À sa mort en 1905, Jules Verne a été enterré au cimetière de la Madeleine.

Les jardins flottants d’Amiens

Au Moyen Âge, les marais entourant la ville ont été transformés en îlots-jardins appelés « hortillonnages ». La culture de fruits et de légumes servait d’approvisionnement de base. Bien que de nombreux hortillonnages aient été reconvertis en maisons de vacances et soient maintenant surtout utilisés par des jardiniers amateurs, on dénombre encore quelques agriculteurs qui, fidèles à la tradition, vendent leur récolte chaque samedi sur le marché en face du quai Bélu.

Les jardins flottants (Lien externe) se visitent de préférence en bateau. Le réseau de canaux de 65 kilomètres est propice à de longues promenades.

La vie sous terre : la cité souterraine de Naours

À première vue, la ville de Naours (Lien externe) ne semble pas particulièrement intéressante, mais elle a l’art de créer la surprise en nous emmenant… sous terre !

La cité souterraine de Naours est dotée d’un réseau de galeries d’environ deux kilomètres de long qui dessert des pièces d’habitation faisant l’objet de fouilles archéologiques. D’après les chercheurs, elle daterait du 9e siècle. Ils ont pu démontrer que des personnes s’y sont réfugiées pendant les guerres de Religion et la Guerre de Trente Ans. Jusqu’à 3 000 personnes ont pu cohabiter dans la cité souterraine !

Pendant la Première Guerre mondiale, des troupes britanniques et canadiennes ont utilisé la cité souterraine comme hôpital militaire, entre autres. Beaucoup de soldats y sont revenus par la suite en tant que touristes et ont immortalisé leurs noms sur les murs de craie. En 2014, une équipe d’archéologues a commencé à répertorier toutes les signatures et a ainsi pu en identifier plus de 3 200. En fin de visite du réseau souterrain, un petit musée présente les résultats de ces recherches et raconte l’histoire de certains soldats.

Phoques et mer en baie de Somme

Le « bouquet final » de la Somme se trouve à l’embouchure du fleuve – et sur une dizaine de kilomètres avant. L’estuaire doit son impressionnant paysage à l’amplitude extrême de la marée.

Les milliers d’oiseaux migrateurs qui font halte dans la réserve ornithologique du parc du Marquenterre partagent l’estran avec la plus grande colonie de phoques de France. Ces adorables mammifères peuvent être observés lors d’une randonnée à travers les vasières avec des guides expérimentés qui connaissent les habitudes des phoques et emmènent les visiteurs dans leurs endroits favoris.

Cap sur le Moyen Âge en locomotive à vapeur

Les locomotives à vapeur du Chemin de fer de la baie de Somme font quotidiennement la navette entre Le Crotoy et Saint-Valéry-sur-Somme à travers les marais de la baie.

La visite de Saint-Valéry-sur-Somme (Lien externe) vous fera remonter le temps jusqu’au Moyen Âge. Ses rues étroites abritent de vieilles bâtisses en brique aux murs ornés de damiers colorés. Cette cité médiévale compte aussi de nombreux jardins ainsi que des arrière-cours idylliques décorées d’une profusion de plantes.

Le soir, quand le soleil disparaît lentement derrière les maisons de Saint-Valéry-sur-Somme en plongeant la baie dans une chaude lumière orangée, plus aucun doute n’est permis : un voyage dans la Somme est exactement ce dont l’âme a besoin pour se ressourcer !

Hauts-de-France