1. Mémorial terre-neuvien de Monchy-le-Preux

Dans le centre du village de Monchy-le-Preux, un fier caribou de bronze regarde l’horizon. Il est l’un des 5 mémoriaux érigés en Europe en l’honneur des soldats terre-neuviens qui ont pris part à la Première Guerre Mondiale. On peut ainsi retrouver le même caribou à Masnières dans le Nord, Beaumont-Hamel et Gueudecourt dans la Somme et à Courtrai en Belgique.

2. Cimetière britannique de Cabaret Rouge (Souchez)

Le cimetière britannique de Cabaret Rouge à Souchez, rassemble 7665 tombes de soldats du Commonwealth tombés lors de la Grande Guerre. C’est dans ce cimetière que sera exhumé, le 25 mai 2000, le corps du « soldat inconnu canadien ». Il repose maintenant devant le Monument commémoratif de la guerre du Canada, place de la Confédération à Ottawa.

3. Zivy & Lichfield cratères (Thélus)

Au pied de la crête de Vimy, c’est un paysage quasi lunaire que découvrent les soldats canadiens en lançant les préparatifs de l’assaut qu’ils donneront sur les positions allemandes en avril 1917. Les cratères de mine et les trous d’obus témoignent des combats qui ont eu lieu dans le secteur, notamment : l’offensive française de mai 1915 et l’année suivante l’attaque allemande lors de la relève de l’armée française par l’armée britannique.

Lisez le carnet de voyage de la famille Langlois-Lafleur et courez la chance de gagner un voyage pour deux en France !