Balade œnologique autour de Saint-Tropez avec Takatoukiter

En ce mois de décembre, le soleil brille sur la Côte d’Azur : une bonne raison pour partir en balade ! Nous quittons Mouans-Sartoux et après une heure de route, nous arrivons chez nos voisins du golfe de Saint-Tropez pour un circuit œnologique. Il y a un vaste choix mais nous sélectionnons quelques charmants petits domaines. C’est parti pour la visite !

Le Château Volterra à Ramatuelle

On commence notre journée avec le Château Volterra à Ramatuelle qui fut, dans les années 1930 - 1940, un point de passage incontournable pour de nombreuses célébrités parmi lesquelles Joséphine Baker, Marcel Pagnol ou encore Jean Cocteau.

Ce qui nous a séduits et attirés ici, c’est cette majestueuse bâtisse en pierres et la vue imprenable sur la Méditerranée. Malheureusement, le château ne se visite pas. Mais le domaine, oui. Nous commençons la dégustation et découvrons, non pas un rosé comme le laisse supposer la région, mais d’étonnants vins rouges (qui représentent 65% de la production).

Sachez tout de même que si vous souhaitez vraiment voir le château, Françoise nous a soufflé deux solutions : soit vous y marier ou bien guetter les actualités cinéma concernant le film Do you do you Saint-Tropez prévu pour 2021 avec un certain Christian Clavier.

Le château Volterra (Lien externe)

Le Château Barbeyrolles à Gassin

On poursuit notre balade en direction du Château Barbeyrolles à Gassin. Pour la petite histoire, Régine Sumeire, la propriétaire du château (et du Château de la Tour de l’Évêque) est la créatrice du rosé bien clair bien connu de la région. C’est en effet elle qui a lancé en 1985 le "Pétale de Rose", le premier des rosés clairs de Provence. Ça, c’était pour l’anecdote.

Pour le reste, nous sommes accueillis par Hélène, qui travaille au château à l’année et qui nous offre une dégustation sympathique : on y découvre un rosé agréable et on discute. Le château est certifié bio depuis 2005 et est en cours de certification Demeter. Ils travaillent régulièrement avec les restaurateurs locaux et plus globalement en France et à l’international. Paraît-il même que Régine serait une star au Canada !

On termine la visite avec une balade à l’extérieur, la bâtisse est belle, le jardin aussi et le soleil est toujours de la partie.

Le Château Barbeyrolles (Lien externe)
Le Château de la Tour de l’Évêque (Lien externe)

Le Château des Garcinières à Cogolin

On se dirige désormais vers Cogolin et au bout d’une majestueuse allée de platanes, on arrive au Château des Garcinières. Un domaine familial où nous sommes accueillis par Mélissa, la petite fille de la propriétaire, qui vit dans cette belle bâtisse (qui ne fait pas chambre d’hôtes : on le précise ici car, vue la beauté du lieu, la question revient très souvent).

Ici, sont produits 70 à 80% de rosé mais on trouve également du rouge et du blanc. Il y a aussi un charmant caveau pour déguster le vin, ainsi que de chouettes produits régionaux : des miels, des tapenades ou encore des confitures de la Maison des confitures à Gassin qui produit plus de 400 variétés.

En discutant, on sent que la passion est présente. On est surpris par l’histoire de cette famille, qui travaillait autrefois le bois, notamment le chêne liège et œuvrait également à l’ancienne caisserie du savon de Marseille avant l’arrivée du carton.

Nous avons eu un gros coup de cœur pour cet ancien monastère, tout est beau notamment le mur en faïences qui fut érigé à l’époque pour protéger des vents d’Est.

Le Château des Garcinières (Lien externe)

La Maison des confitures à Gassin (Lien externe)

Le Château Saint-Maur à Cogolin

On termine notre journée au Château Saint-Maur, toujours à Cogolin, où nous découvrons un domaine d’une autre dimension. Ici, on compte 60 hectares, avec une production de 320 000 à 350 000 bouteilles par an.

Le château Saint-Maur est l’un des plus luxueux avec notamment une parcelle exceptionnelle qui se trouve être la plus haute de l’appellation Côtes de Provence. C’est ici qu’est née la cuvée "Clos de Capelune", notamment proposée au Martinez à Cannes, au George V à Paris ou encore chez Sénéquier à Saint-Tropez.

Le Château Saint-Maur à Cogolin (Lien externe)

Le Château Saint-Roux au Cannet-des-Maures

Avant de rentrer, on s’offre une petite parenthèse dans un lieu que nous voulions découvrir depuis longtemps : le Château Saint-Roux ! Autant vous le dire tout de suite, nous n’avons pas été déçus.

La volonté du propriétaire (qui est également propriétaire du Château des Bertrands, Ultimate Provence ou encore du Château de Berne) était de recréer une ambiance "ferme d’antan" et le moins qu’on puisse dire, c’est que non seulement c’est réussi mais avec beaucoup de goût de surcroît.

Toute la décoration est chinée et parfaitement à sa place, difficile de ne pas sortir l’appareil photo dans chaque pièce ! La table, la boutique, les animaux, le potager, la terrasse qui surplombe les vignes... tout est beau.

Le propriétaire parle également de sa volonté d’être, à terme, autosuffisant. Dans ce sens, un boulanger arrive dès le printemps ; la quasi-totalité de l’eau provient du domaine ; les chèvres produisent entre 2 et 5 litres de lait par jour, ce qui donne du bon fromage frais ou affiné de manière artisanale ; les 3 800 m² de potager permettent au chef de travailler avec des produits frais et de saison ; puis il y a aussi les arbres fruitiers, les oliviers et évidemment les vignes... Bref, un petit paradis local et bio.

Le Château Saint-Roux (Lien externe)
Le Château des Bertrands (Lien externe)

En savoir plus :
Afin de vous assurer que les domaines peuvent vous recevoir, le mieux est de les appeler et de prendre rendez-vous si vous êtes en période creuse.

Se rendre dans le golfe de Saint-Tropez 

Aller
plus loin