5 minutes pour tout savoir sur les vins de Bourgogne

La Bourgogne a ce quelque chose d’exceptionnel qui la rend inégalable. Son vignoble est un joyau préservé dans un écrin de traditions. Ses chais à l’atmosphère feutrée respirent les effluves des millésimes qui s’y sont succédé.
Il vous suffira de 5 précieuses minutes pour vous donner envie d’en savoir beaucoup plus sur la Bourgogne...
La Bourgogne, c’est chic !

Avec 28 334 hectares en production, la Bourgogne ne représente que 3 % du vignoble français. C’est un vignoble de niche qui fait beaucoup parler de lui !
Dès le 19e siècle les gourmets succombent à l’élégance de ses vins. Napoléon Ier ne faisait servir à sa table qu’un seul vin, le chambertin.
Ses Grands Crus sont exceptionnels mais ils ne sont pas l’exception. Réunissant 33 % des appellations, ils sont représentatifs et portent la notoriété du vignoble.
La Bourgogne est célèbre mais elle a su rester modeste. Ici, rien n’est ostentatoire, tout se murmure avec discrétion pour préserver les richesses du territoire.

Elle a la palme d’or du nombre d’appellations.

La région regroupe 100 appellations réparties sur 5 grands terroirs et segmentées en 4 catégories, de l’AOC régionale aux Grands Crus.
Même s’il est parfois difficile de s’y retrouver, cette classification témoigne de la richesse du vignoble bourguignon.

Les Climats de Bourgogne sont inscrits à l'UNESCO.

Les "climats" de Bourgogne sont une spécificité du vignoble. Ce sont des parcelles de terre précisément délimitées depuis des siècles qui bénéficient de conditions particulières (exposition, nature des sols) et qui imprègnent les vins de leur typicité.
Cet héritage culturel et ce territoire unique ont été inscrits au Patrimoine mondial de l'humanité le 4 juillet 2015.

Les vignes sont protégées par des clos.

Certaines vignes sont entourées de murs en pierres sèches construits dès le Moyen-Âge. Dans l’enceinte de chaque clos règne un "climat" particulier.
Le clos de Vougeot est un des plus prestigieux. Il illustre à merveille l’image de la Bourgogne.

Le vin le plus cher au monde est bourguignon.

Au 1er juillet 2017, le vin le plus cher au monde était encore une fois une bouteille de la Romanée-Conti (12 877 € en moyenne). Ce domaine a le monopole de l’appellation du même nom. Un petit bijou de seulement 1,60 hectare !

Le chardonnay fait rêver.

La Bourgogne est l’eldorado du chardonnay ! Ce cépage tout en finesse sait laisser leurs places aux différents terroirs qui savent le magnifier. Tout en vivacité à Chablis, il se pare de rondeur dans les Grands Crus de la côte de Beaune.

Le précieux pinot noir reste mystérieux.

Natif de la région, le pinot noir est à l’origine des plus grands vins rouges de Bourgogne. C’est un cépage fragile et capricieux qui réserve de belles surprises quand on sait en prendre soin.

La volaille est aussi une AOC.

En Bourgogne, même la volaille est fière de son terroir ! L’AOC Volaille de Bresse a fêté ses 60 ans cette année. La finesse de sa chair est en parfaite adéquation avec la délicatesse des vins bourguignons. La traditionnelle poularde à la crème s’accordera avec l’onctuosité d’un chardonnay de Puligny-Montrachet. Le poulet de Bresse juste rôti revêtira avec saveur les épices d’un pinot noir de la côte de Nuits.

La Bourgogne et ses petits villages pittoresques entourés de vignes en coteaux a le charme inimitable de ces lieux en dehors du temps.

Plus d’informations

Pour aller plus loin :

Se rendre en Bourgogne