Que faire ?

Visitez
la France 

Tournée des sites culturels d’exception ou randonnées aux sommets. En amoureux sur la route des vins ou en croisière avec les enfants… Quel voyage en France ferez-vous cette fois-ci ?

Bordeaux, insolite et décalée

Un vent de liberté souffle sur Bordeaux ! Depuis une dizaine d’années, les projets alternatifs et underground fleurissent dans les friches urbaines de la ville. C’est la vie qui reprend ses droits, accueillant des artistes de tous les horizons. Musiciens, graffeurs, sculpteurs, designers, peintres…

Les friches urbaines

Faire mieux avec moins. C’est l’essence du Darwin Ecosystème, sorte de cité idéale tournée vers l’économie verte. Cette ancienne caserne militaire installée rive droite rassemble une ferme urbaine, des skateparks, une galerie à ciel ouvert pour les graffeurs du monde entier, une épicerie bio, le plus grand restaurant bio de France Le Magasin Général, des espaces de co-working, un terrain de bikepolo… Chaque premier dimanche du mois, la caserne accueille les Classic Day, rassemblement de voitures de collections. Avec plus de 500 000 visiteurs annuels c’est l’un des sites les plus visités de Bordeaux.

Au coeur du quartier de la Bastide, La Chiffone Rit fédère une quarantaine d’artistes, installés dans un ancien garage réhabilité et transformé en 7 espaces de travail avec un atelier ferronnerie, un studio de répétition et un bar associatif. De nombreux ateliers et événements sont ouverts au public.

De l’autre côté du pont Chaban-Delmas, l’atelier d’artistes Les Vivres de l’Art, installé dans les anciens magasins aux vivres de la Marine accueille expositions, concerts, festivals, artistes en résidence. Orchestré par le sculpteur Jean-François Buisson, le lieu abrite également une brasserie collaborative, PIP (Pression Imparfaitement Parfaite).

Magasin-General-Credit-darwin.camp

Bordeaux : capitale du street art

Depuis une vingtaine d’années, le street art s’exprime sur les murs de Bordeaux, avec des artistes locaux devenus des références au niveau international, comme Alber ou Benjamin “Zarb” Serrano du collectif Fullcolor. Dans le quartier des Chartrons, le M.U.R, proposé par le collectif Pôle Magnetic, produit des fresques éphémères.

Des lieux culturels accueillent des expositions, à l’image de la COX Gallery. La dernière édition du festival international de graffitis Shakewell a réuni 120 artistes internationaux qui ont pu s’en donner à coeur joie pendant 3 jours.

Boire un verre

Dans le triangle festif des places du Parlement, Saint-Pierre et Camille Jullian, il règne une atmosphère chaleureuse sur les terrasses des nombreux bistrots et café. Le bar La Comtesse et sa déco kitch et chinée, est réputé pour ses mojitos. Dans la même rue, l’Alchimiste sert des cocktails élaborés dans une ambiance digne de la prohibition américaine. Place Camille Jullian (les Bordelais disent « Caju »), l’Utopia, l’ancienne église transformée en cinéma d’art et d’essai a son propre bar avec terrasse. Place du Palais, on s’arrête Chez Fred, meilleur spot pour boire un verre tout en admirant la porte Cailhau. En remontant vers la place Fernand Lafargue, L’Apollo Bar attire un public éclectique puis, rue des Boucheries, le pub québécois Au Nouveau Monde sert des bières bio brassées sur place.

Pour dominer la ville, les roof top du Mama Shelter et de l’InterContinental ouvrent aux beaux jours. Les initiés choisissent la terrasse du Siman, pour s’offrir le plus beau spectacle qui soit : un coucher de soleil sur les façades classées au Patrimoine Mondial de l’Unesco.

Guinguette Chez Alriq 2 - N Duffaure

La nouvelle scène Bordelaise

Portée par la jeune génération qui s’est engouffrée dans le sillon creusé par Noir Désir, Bordeaux a été et reste une référence en matière de rock. Un terreau fertile pour des artistes bordelais électro, rap, hip-hop, pop-folk… Datcha Mandala (rock), I Am Stramgram (pop rock), Bengale (électro pop), Darius (house), Eiffel (rock), Tample (pop rock), Smokey Joe & The Kid (électro hip hop), Odezenne (hip hop-rap), Fayçal (rap), JC Satan (métal)…

Boostées par un mouvement associatif vivace et des labels performants (Allez les filles, Banzaï Lab…), les nouvelles pousses profitent des festivals métropolitains comme Bordeaux Rock, le Tremplin des 2 rives, Relache, Ocean Climax, Vibrations Urbaines, l’ODP à Talence. De nombreux événements dédiés aux cultures électroniques contribuent à renforcer cette diversité musicale : le Hors-Bord Festival, le Bordeaux Open Air, la semaine Kamikaze.