Quelles mesures sanitaires dans les hébergements touristiques ?

Partir en vacances pour se détendre, oui, mais en toute sécurité ! Voilà l’objectif des professionnels du tourisme en France cet été, en particulier dans le secteur de l'hôtellerie-restauration, qui a mis en place des protocoles et labels adaptés pour la sécurité de tous. Tour d'horizon des mesures pour prendre soin de vous dans les hôtels, les campings, les chambres d’hôtes et autres hébergements touristiques...

L’amélioration de la situation sanitaire en France permet l'organisation des vacances cet été partout sur le territoire.
Des protocoles sanitaires stricts sont élaborés pour l’ensemble des hébergements touristiques marchands.
Le Gouvernement a rendu public une affiche "Notre établissement s’engage" que les professionnels du tourisme peuvent exposer à l’entrée de leur établissement, sous réserve d’avoir mis en place les mesures et recommandations sanitaires permettant d’assurer la sécurité de tous et toutes.

L’affiche est disponible en téléchargement sur ce lien (Lien externe) .

Dans les hôtels

Dans l’hôtellerie, le protocole sanitaire validé par le Gouvernement doit être respecté par les établissements depuis le 2 juin dernier.
Accorhotels a, par ailleurs, lancé son label propre en partenariat avec Bureau Veritas. Dans la foulée, d’autres chaînes hôtelières ont développé leur label pour attester des mesures d’hygiène mises en place. En particulier, les hôtels redoublent de vigilance en matière de nettoyage et de désinfection (réceptions, chambres, espaces détente…) en recourant à des produits virucides et en démultipliant la fréquence de ces nettoyages.

Belambra, Club Med, Pierre & Vacances-Center Parcs, Odalys… Toutes les chaînes de résidences touristiques se dotent aussi de multiples mesures sanitaires pour accueillir les voyageurs en toute sécurité.
Dans les espaces de vie communs, une signalisation permet de faire respecter la distanciation physique (avec une précaution, parfois d'1,5 mètre à 2 mètres) et des plans de nettoyage et de désinfection sont déployés, y compris dans les piscines, saunas, hammams et autres infrastructures ludiques. Certaines résidences de tourisme renforcent également le nettoyage de leur ventilation et le nettoyage des hébergements, entre chaque passage. Seules les activités de plein air permettant de respecter la distanciation sociale sont maintenues et le check-in / check-out dématérialisés sont privilégiés. Enfin, les personnels de chaque enseigne sont formés à ces mesures et équipés de masques, visières ou plexiglass pour éviter les contacts.

Dans les campings

La Fédération nationale de l’hôtellerie de plein air (FNHPA) a mis les bouchées doubles pour préparer une charte sanitaire complète avant le début de la haute saison, adaptée aux spécificités du camping. Dans les parties communes, limitation des flux, plexiglass et désinfection sont de mise, avec une attention particulière portée aux sanitaires et aux équipements de loisirs (piscines et équipements sportifs). Les activités de groupe sont annulées (ou encadrées dans un maximum de 10 personnes, au moins jusqu’au 22 juin) pour éviter tout rassemblement en un même lieu, sans distanciation physique. Concernant les restaurants et épiceries, la livraison et la vente à emporter sont encouragées. Il est à noter que Camping.com a également créé sa propre charte.

Dans les gîtes de France

Les gîtes et chambres d’hôtes labellisés "gîtes de France" ont mis en place une charte sanitaire précise tant pour les hôtes que les voyageurs. Le propriétaire s’engage notamment à désinfecter son hébergement entre deux périodes de location. Par ailleurs, les produits nécessaires à l'application des gestes barrières et à la désinfection des lieux sont mis à disposition pendant le séjour. Le propriétaire reste aussi disponible auprès des voyageurs en tant que référent sanitaire. Des consignes spéciales Covid-19 sont également indiquées dans les logements.

Dans les locations

L’Union Nationale pour la Promotion de la Location de Vacances (UNPLV) a aussi produit sa propre charte pour préserver la santé des voyageurs cet été. Des conseils pratiques sont ainsi donnés aux propriétaires comme "laver du haut vers le bas", "laisser les chaussures à l’extérieur du domicile" ou encore "laver les draps et le linge de maison à 60°". Un guide pratique a été mis à leur disposition pour nettoyer et désinfecter la location de fond en comble avant l’arrivée des touristes. De quoi commencer les vacances de façon sereine.

Après une première phase de déconfinement (du 11 mai au 1er juin), le gouvernement français a donné son feu vert à la réouverture de la plupart des lieux culturels et des activités de loisirs dès le 2 juin dernier. De quoi vous donner de premières idées avant la dernière phase, qui débutera le 22 juin prochain, à quelques jours du début des congés d’été, et vous assurer de belles vacances en France.

Pour rappel, le déconfinement de la France suite à l’épidémie de Covid-19 est réalisé en trois phases :

  • Phase 1 : du 11 mai au 1er juin 2020
  • Phase 2 : du 2 juin au 21 juin 2020
  • Phase 3 : du 22 juin à mi-juillet 2020

Sur le territoire français, seuls Mayotte et la Guyane connaissent des restrictions supplémentaires jusqu'à nouvel ordre.

Aller
plus loin