Votre ancêtre vient de Nouvelle Aquitaine

Ses paysages, sa culture et son patrimoine rendent la Nouvelle Aquitaine généreuse.

Une générosité qui se lit dans la diversité de ses paysages : côteaux des vignobles bordelais, landes sableuses, côtes du Pays-Basque et plateaux du Périgord.

Votre ancêtre vient de la région Nouvelle Aquitaine ? Il pourrait être originaire de :

Agen

Jean Raymond de Fleurimont, capitaine au régiment de Béarn, est né en 1732 dans la capitale de l’Agenais d’une importante famille noble de la ville.

En septembre 1759, il a été blessé lors de la bataille des plaines d’Abraham.

Bordeaux

À compter de 1740, de nombreux navires quittent ce port bordelais pour la Nouvelle-France afin d’y assurer le ravitaillement. Cent vingt pionniers ont été baptisés dans la capitale de l’Aquitaine dont un bon nombre dans les églises Saint-André et Saint-Michel. La ville de Bordeaux est jumelée avec la ville de Québec depuis 1962. (voir photo) À voir :
Les 347 monuments classés par l’UNESCO

  • le Grand Théâtre
  • le Palais Rohan
  • la façade des quais et sa promenade
  • la place de la Bourse et le miroir d’eau
  • le plus prestigieux vignoble du monde avec 57 AOC
  • la cathédrale et les basiliques

Ciboure

Ville d’origine de Michel de Sallaberry d’Irumberry. Né en 1704, officier de Marine au Canada où il s’est illustré, il est l’ancêtre d’une prestigieuse famille québécoise.

Une plaque a été apposée sur sa maison natale, rue de la Pocalette, en sa mémoire.

Dax

Ville d’origine de Jean-Baptiste Danglade, chirurgien naval, né en 1741. Il s’établit à Saint-Anne-de-la-Pocatière en 1775 puis à l’Islet où il est médecin et apothicaire.

Perville

Le château de Bellecombe a vu naître, en 1728, Guillaume-Léonard de Bellecombe, aide-major au régiment Royal-Roussillon.

Il s’est illustré en Nouvelle-France lors de la guerre de Sept Ans. À son retour en France, il devient maréchal de camp. Il décède à Montauban en 1792.

Saint-Castin

Ville d’origine de Jean-Vincent d’Abbadie, baron de Saint-Castin. Officier militaire et chef abénaquis, né en 1652 et décédé à Pau en 1707. Lors de son séjour au Canada de 1665 à 1702, il s’est intégré avec une grande facilité à la communauté amérindienne.

Saint-Jean-de-Luz

Dès 1512, de nombreux pêcheurs basques ont quitté son port pour faire la pêche sur les côtes de Terre-Neuve et dans l’estuaire du Saint-Laurent. L’île aux Basques, près de Trois-Pistoles, a été désignée par ce nom en l’honneur de ces hardis pêcheurs.

Sainte-Mondane

François de Salignac de La Mothe-Fénelon est né au château de Fénelon en 1641. Sulpicien et écrivain, il séjourna comme missionnaire en Nouvelle-France de 1668 à 1674.

Sarrazac

Fait exceptionnel, ce petit village de Nouvelle Aquitaine a vu naître quatre soldats du régiment de Carignan Salières venus au Canada en 1665 : Pierre Dextra dit Lavigne, Antoine Émery, baptisé Thony, dit Coderre, Jean Bellet, dit Gazaille et Jean Gazaille.

Un ensemble de plaques commémoratives, installées en 200, rappellent leur origine périgourdine à côté d’autres noms fameux de l’histoire canadienne.

Pour en savoir encore plus sur vos ancêtres, contactez le Fichier Origine. (Lien externe)

Évadez-vous en Limousin et vous pénétrerez dans le pays de l’arbre et de l’eau, du grand air et des vacances pleine nature.

Les amoureux de la nature qui apprécient de voir leurs balades jalonnées de traditions artisanales ont pour cette région un attachement immédiat.

Sous le signe du vert des forêts, elle est aussi sillonnée par les eaux : celles de la Creuse, de la Vienne, de la Dordogne.

Votre ancêtre vient de la région du Limousin ? Il pourrait être originaire de :

Aubusson

Ville réputée pour ses tapisseries, c’est dans l’église Sainte-Croix qu’ont été baptisés deux membres de la famille Landriève : Jean-Marie en 1712 et Paul en 1733.

Limoges

La capitale du Limousin a fourni trente-cinq pionniers et pionnières à la Nouvelle-France en plus d’un nombre important de religieux. Les ancêtres des familles Audibert, Jolicoeur, Lafleur, Faucher et Lavergne sont nés dans cette ville. À voir :

  • Le quartier de la boucherie (52 maisons bâties au XIIIème siècle, de la très ancienne corporation des bouchers de Limoges)
  • le Musée National de Porcelaine Adrien-Dubouché
  • le Musée de l’entreprise Haviland.
    [Pour en savoir plus](http:// www.tourismelimoges.com)

Moustier-Ventadour

C’est au château de Ventadour qu’est né Henri de Lévis, vice-roi du Canada de 1625 à 1627 au temps où Samuel de Champlain occupait les fonctions de lieutenant à Québec.

Tulle

La ville est renommée au 18ème siècle pour sa manufacture de fusils dont une partie importante de sa production servait aux soldats des troupes de la marine en Nouvelle-France. Les Amérindiens appréciaient beaucoup ces armes qu’ils obtenaient par le troc.

La région de la Nouvelle Aquitaine possède une côte magnifique et constitue un des pays privilégiés du tourisme vert.

Poitiers, ancienne capitale du Poitou illustre à l’image de la région la cohabitation entre passé et ouverture sur demain.

La cité médiévale accueille le Futuroscope, parc européen de l’image et de la communication. D’abbayes en châteaux, quelques 600 monuments témoignent d’un riche passé où l’art roman marque la région de son empreinte.

Archigny

La ligne acadienne, où furent construites à compter de 1773, une quarantaine de maisons qui ont hébergé les Acadiens à la suite du Grand Dérangement. Un musée dans une maison présente l’histoire de l’Acadie.

Angoulême

Capitale d’Angoumois, la ville a vu naître un certain nombre de pionniers de la Nouvelle-France. Lors de son exploration du fleuve Saint-Laurent en 1603, Champlain donne le nom d’Angoulême au lac qui porte aujourd’hui le nom de Saint-Pierre.

Les villes de Chicoutimi, aujourd’hui Saguenay, et Angoulême sont jumelées depuis 1969. Pierre Simard dit Lombrette et de son fils, Noël ( que l'on retrouve sur le monument de Baie-Saint-Paul) ont été les pionniers originaire de cette ville.

Brouage

La ville de Brouage est jumelée depuis 1998 avec la ville de Rigaud (Montérégie). C’est dans cette cité intra-muros qu’a vécu Samuel de Champlain, fondateur de l’Acadie et de la Nouvelle-France.
À voir :

  • un musée, la Maison Champlain, inaugurée en 2004, présente l’histoire de ce grand explorateur du Nouveau-Monde.
  • l’église Notre-Dame, érigée en 1608, affiche plusieurs marques de l’origine de pionniers de la Nouvelle-France.
  • la poudrière Saint-Luc, siège de l’Association Brouage-Québec
  • la tonnellerie de Brouage présente des expositions en lien avec le Québec.

Châtellerault

La rue des Acadiens rappelle la présence de nombreux réfugiés d’Acadie qui ont séjourné dans cette ville avant leur établissement en France et en Louisiane.

La Rochelle

Première ville de France pour ses relations avec la Nouvelle-France. Son port a été le théâtre des départs de milliers de pionniers pour le Canada aux 17ème et 18ème siècles, parmi lesquels plusieurs centaines originaires de la ville.
À voir :

  • La Tour de la Chaîne, abrite depuis 2008 un centre d’interprétation présentant une exposition qui relate le départ des pionniers et pionnières pour la Nouvelle-France.
  • La rue de l’Escale est pavée de pierres du Canada que l’on ramenait comme lest.
  • Le musée du Nouveau-Monde présente une exposition qui raconte la participation de La Rochelle à la découverte de l’Amérique.

Niort

La ville où s’élève un donjon du 12ème siècle est le lieu de naissance d’une quarantaine de pionniers de la Nouvelle-France dont 24 ont été baptisés dans les églises Notre-Dame et Saint-André.

Poitiers

La capitale du Poitou possède encore plusieurs églises où ont été baptisés les ancêtres de plusieurs Québécois.

Environ une centaine de pionniers ont été baptisés dans cette ville aux 17ème et 18ème siècles. Au retour des troupes françaises du Canada en 1760, plusieurs régiments des troupes de Montcalm ont été démobilisés dans cette ville.

La ville de Poitiers possède en effet de nombreuses églises identifiées comme étant des lieux de mémoire : l’Église paroissiale Saint-Germain, l’Église paroissiale Saint-Porchaire, l’Église paroissiale Saint-Savin, l’Église Saint-Hilaire-de-la-Celle, l’Église Saint-Paul.

Puymoyen

Le pionnier Noël Simard dit Lombrette est né dans une maison qui longe la rue de la mairie. Arrivé en Nouvelle-France en 1657, il laisse une nombreuse descendance au Canada.

Rochefort

Ville militaire et maritime qui a vu naître en 1693, dans un hôtel particulier de la rue Toufaire, Roland-Michel Barin de La Galissonnière, commandant général de la Nouvelle-France de 1747 à 1749.

De nombreux officiers de Marine, nés au Canada, ont fait leur apprentissage à l’arsenal de Rochefort.

Royan

C’est au château de la famille de Mons qu’est né en 1558, Pierre Du Gua de Mons, fondateur de l’Acadie et co-fondateur de Québec avec Samuel de Champlain en 1608.

Il est décédé le 22 février 1628 au château d’Ardenne à Fléac-sur-Seugne.

Bordeaux