On tombe sous le charme de Colmar

On dit d’elle qu’elle est un concentré d’Alsace. Avec ses colombages, ses maisons fleuries, ses canaux et ses ponts, Colmar, en Alsace, semble tout droit sortie d’une comédie romantique. On flâne dans ses rues pavées, on déguste ses spécialités régionales, on arpente les vignobles avoisinants... Coup de foudre garanti !

Colombages, fleurs et patrimoine

Comment rester insensible au charme du vieux Colmar ? On profite de la douceur de vivre qui se dégage du centre historique piéton alors que l’on flâne dans ses rues en observant les façades des bâtiments. Ici, on s’attarde devant la Maison des Têtes et les 105 masques grotesques qui la décore. Là, on admire la Maison Pfister avec son oriel à angles, ses galeries en bois, sa tourelle octogonale et ses peintures murales représentant des scènes bibliques et profanes. On ne manque pas non plus de s’arrêter devant la Collégiale Saint-Martin à l’architecture gothique remarquable. Belle de jour, Colmar se découvre aussi de nuit grâce à une mise en lumière dévoilant de nouveaux contours et reliefs. C’est d’ailleurs le thème de la visite "Féerie des lumières" organisée chaque samedi par l’office de tourisme de la ville d’avril à octobre.

Visite guidée "Féerie des lumières" (Lien externe)

Au fil de l'eau

Pour découvrir la Petite Venise, quartier emblématique de Colmar, le mieux reste encore d’embarquer à bord d’une barque à fond plat. On navigue ainsi sur la Launch, la rivière irriguant les canaux traversant le quartier, et l’on se prend à revivre le périple des maraîchers qui autrefois l’empruntait pour livrer leur production à la halle du marché. Passage obligatoire par le quai de la Poissonnerie, qui relie la Petite Venise au quartier des Tanneurs. C’est là, dans ces maisons aux façades colorées et parfois biscornues, que résidaient les pêcheurs de la ville. Le quai faisait également office de criée.

Balade en barque (Lien externe)

Une petite faim ?

Bæckeofe, choucroute, spätzle, bretzel… On trouve à Colmar un bel échantillon de la gastronomie alsacienne, à commencer par son marché couvert. Installé sous une halle de brique et de pierre, dans le quartier de la Petite Venise, il rassemble une quinzaine de commerçants proposant des produits du terroir : viande, volaille, fromages, produits de la ferme mais également bretzels, vins et eaux-de-vie d’Alsace, fleurs et autres épices. Envie de goûter à la flammekueche, cette tarte flambée à la pâte très fine garnie d’un mélange de crème, fromage blanc, lardons et oignons que l’on avale du bout des doigts à l’apéro ? Direction l’une des winstubs de la ville, ces anciens débits de vin transformés en auberge qui font la part belle à la cuisine locale. On vous conseille de garder un peu de place pour le kougelhopf de chez Gilg, dans le vieux Colmar, ou encore les Bredele, petits biscuits traditionnellement dégustés à Noël que fabrique toute l’année la Maison alsacienne de biscuiterie.

Maison alsacienne de biscuiterie (Lien externe)
Marché couvert de Colmar (Lien externe)

Colmar en bouteille

Ce n’est pas pour rien qu’on la surnomme la capitale des vins d’Alsace ! À Colmar, les domaines viticoles fleurissent jusque dans le centre historique, comme dans la rue de l’Ange où a élu domicile le Domaine Martin Jund. Cette exploitation familiale, dont les vins sont certifiés agriculture biologqiue, pratique une culture raisonnée du raisin. Lors des dégustations proposées par la maison, on en apprend plus sur les différents vins d’Alsace : Riesling, Gewurtztraminer ou encore crémant, tous produits à base de raisin récolté dans les environs de Colmar. À quelques rues de là, le Domaine Robert Karcher et Fils nous accueille dans une ancienne ferme datant de 1602. Là, au milieu des foudres de bois de chêne centenaire, on découvre la production provenant du vignoble planté sur la terre de la Harth, une commune de Colmar.

Domaine Martin Jund (Lien externe)
Domaine Robert Karcher et Fils (Lien externe)

De vignobles en châteaux

Vignoble Kaysersberg-©AAA-Meyer-crop
Crédit : AAA/Meyer - Dans les vignes, au pied du château de Kaysersberg, en Alsace.

Colmar est le point de départ idéal pour découvrir les plus beaux villages de la Route des Vins d’Alsace. Eguisheim, Kaysersberg ou encore Riquewirh… Sur la route, le vignoble défile. On s’offre également une balade dans le romantique parc de Schoppenwihr, premier jardin botanique biologique de France. À moins que l’on ne préfère emprunter la Route des Cinq Châteaux, qui comprend les Trois-Châteaux du Haut-Eguisheim, le château du Hohlandsbourg et celui du Pflixbourg.

Pays de Colmar (Lien externe)

En savoir plus :

Se rendre à Colmar