5 spécialités de montagne à goûter absolument dans les Alpes

Cet hiver, vous avez programmé une petite escapade enneigée ? Entre deux descentes à ski, accordez-vous une pause gourmande pour découvrir les cinq spécialités de montagne qu’il faut absolument goûter dans les Alpes ! Fondue, raclette ou crozets mettront vos papilles en émoi !

La fondue

Quel est votre meilleur souvenir à la montagne ? La fondue, bien entendu ! Qui n’a jamais raclé le fond du caquelon ou perdu son morceau de pain, entre éclats de rire et gourmandise ? La fondue est indissociable des vacances au ski. En Savoie, elle est composée de beaufort, d’abondance et d’emmental. Ajoutez-y du vin blanc, de l’ail pour parfumer le caquelon, un soupçon de kirsch et le tour est joué ! Il existe bien d’autres variantes à base de comté, de tomme de Savoie ou encore de morbier. Après, c’est juste une histoire de goût !

La raclette

C’est l’autre spécialité de montagne mythique. La raclette met tout le monde d’accord, les amoureux de fromage comme ceux de la charcuterie ! Cette recette inventée par des Suisses au XIXe siècle a traversé nos frontières, pour notre plus grand plaisir. Aujourd’hui, la raclette se décline en plusieurs parfums (poivre, vin blanc, ail des ours, fumée au bois de hêtre…). Conviviale, elle permet de passer, à l’image de la fondue, un moment inoubliable avec ses proches et d’affronter l’hiver en douceur.

Les crozets

Selon la légende, les crozets seraient nés au XVIIe siècle, dans la vallée de la Tarentaise, en Savoie, à deux pas du Mont-Blanc. Le mot « crozet » proviendrait du patois savoyard « croé », qui signifie « petit ». Les crozets sont de petites pâtes de forme carrée, à base de farine, d’œufs, de sel et d’eau. Vous pouvez les déguster en soupe, en gratin avec du beaufort et même en version tartiflette revisitée, la « croziflette » ! Leur petite taille serait liée au souhait des montagnards de transporter un volume réduit de nourriture dans leur besace lors de leurs expéditions sur les sommets.

Le gâteau de Savoie

Léger comme une plume, ce gâteau est l’un des emblèmes de la Savoie ! Idéal pour accompagner un thé, il se compose de fécule de pomme de terre et/ou de farine, de sucre en poudre, d’œufs et d’un zeste de citron râpé. Cette spécialité des Alpes est née en 1358 à Chambéry, à l’occasion d’une réunion diplomatique entre le comte Amédée VI de Savoie et Charles IV de Luxembourg. Pour l’anecdote, à l’époque, la Savoie n’était pas encore française. On doit la recette aérienne du gâteau de Savoie au pâtissier Pierre de Yenne.

La brioche aux pralines

Autre spécialité de montagne incontournable dans les Alpes : la brioche aux pralines, ou brioche de Saint-Genix. Elle serait née en 1880, de l’imagination du pâtissier Pierre Labully qui a alors l’idée d’insérer des pralines à l’intérieur de la brioche. Pari réussi ! La brioche se colore d’un joli rose et se parfume d’une saveur sucrée lorsque les pralines fondent. Il déposera d’ailleurs sa création à son nom, Gâteau Labully. Aujourd’hui, impossible de passer par Saint-Genix-les-Villages sans s’arrêter à la pâtisserie Labully pour goûter cette fameuse brioche aux pralines !

Se rendre dans les Alpes françaises