Itinérance douce, tout ce qu’il faut savoir pour s’y mettre à fond !

Et si on découvrait la France en se la coulant douce, en prenant son temps, en savourant rencontres et paysages pour faire le plein de beauté et de sérénité ? A pied, à vélo, sur l’eau ou à dos de cheval, l’Hexagone est un formidable terrain de jeux et d’itinérances pour des micro-aventures de proximité, toujours pleines d’originalité. Prêt à tenter l’expérience ? Nos conseils pour foncer… en douceur.

A vélo : si on partait de bon matin …

22 800 kms de véloroutes et voies vertes, 5 500 kms d’itinéraires touristiques régionaux et 3 000 circuits routes et VTT… Au pays du Tour de France, la petite reine ne manque pas d’échappées belles. Et à chacun sa monture, sportive, tout terrain ou à assistance électrique, pour dévaler les coteaux de Champagne, gravir les monts d’Auvergne ou les cols des Alpes, pédaler les cheveux au vent au bord de l’Atlantique ou musarder, d’un château à l’autre, dans le Val de Loire.

Qu’on opte pour une boucle d’un jour ou une itinérance par étapes, chaque région a multiplié les tracés, au-delà des grands itinéraires maillant notre douce France. Sur son site à la fois pratique et thématique, France Vélo Tourisme les recense tous. En tête de peloton, avec 900 somptueux kms de Nevers à Saint-Brévin, la Loire à Vélo arbore le maillot jaune de la fréquentation. Mais la Véloscénie, de Paris au Mont Saint-Michel, la ViaRhôna reliant le lac Léman à la Méditerranée entre vignobles et champs de lavande ou la Vélodyssée, ondulant de la Bretagne au Pays basque en ont, elles aussi, sous la pédale. Tout comme la Vélomaritime et ses 1 500 kms avec vue mer quasi ininterrompue, de Roscoff, dans le Finistère à Dunkerque, dans les Hauts-de-France.

Pour vous sortir la tête du guidon, Accueil Vélo assure la logistique. 3 200 prestataires proposent partout en France des services aux cyclistes : hébergement, restauration, réparateurs, loueurs, sites touristiques, offices de tourisme… Il n’y a plus qu’à rouler et profiter, sachant que la Fédération Française de Cyclotourisme présente également sur son site quelque 650 bonnes adresses cyclotouristiques. Alors, en selle !

France Vélo Tourisme (Lien externe)
Accueil Vélo (Lien externe)
Fédération Française de Cyclotourisme (Lien externe)
Loire à Vélo (Lien externe)
ViaRhôna (Lien externe)
Vélodyssée (Lien externe)
Véloscénie (Lien externe)
Vélomaritime (Lien externe)

Randonnée : la meilleure façon de marcher…

Des fourmis dans les pieds ? Lacez vos chaussures, prenez vos bâtons… Et à vous les chemins de randonnée, les sentiers côtiers, les dunes en bord d’océan, les petites routes de campagne, les grimpettes en montagne. Avec 11 Parcs nationaux, 56 Parcs naturels régionaux et 180 000 kilomètres de sentiers balisés dont 65 000 de grande randonnée (GR), la France met les petits pas dans les grands. A chacun ensuite de doser son effort, de la simple balade à la journée dans les jolis villages perchés du Luberon au trek avec bivouac dans les Alpes, autour du Mont Blanc, ou dans les grands cirques des Pyrénées.

Envie d’une entrée en matière initiatique ? Les Chemins de Compostelle, et notamment la célèbre Via Podiensis qui épouse le tracé du GR 65 au départ du Puy-en-Velay en Auvergne, devraient vous inspirer. Grands espaces, belles rencontres et joyeuses tablées dans des gites d’étape cultivant la convivialité vous mettront en jambes, surtout si le guide Miam Miam Dodo, bible du pèlerin organisé, est glissé dans votre sac.

Quelques autres itinéraires de haute renommée ? La Via Alpina, le Chemin de Stevenson, à picorer avec ou sans âne, l’extraordinaire GR 20 en Corse ou le tonique GR 34 en Bretagne, où l’on ne croise plus guère de douaniers, sont des valeurs sûres. Nature du parcours, difficulté, durée… Pour faciliter le choix, la Fédération française de randonnée, à laquelle revient la charge de l'entretien des GR et PR (Petites randonnées balisées en jaune), édite sous plusieurs collections de précieux topo-guides fourmillant d’informations. C’est parti….

Fédération Française de la Randonnée (Lien externe)
Mon GR (Lien externe)
Parcs nationaux de la France (Lien externe)
Parcs naturels régionaux de France (Lien externe)
Les Chemins de Compostelle (Lien externe)
Chemin de Robert Louis Stenvenson (Lien externe)
Guide Miam Miam Dodo (Lien externe)

Tourisme fluvial : on se jette à l’eau

Prêts à larguer les amarres du quotidien ? A déconnecter au rythme lent de navigations paisibles, sous des frondaisons de verdure, bercé par le clapotis de l’eau ? Avec ses belles rivières, ses fleuves majestueux, ses enfilades de canaux, la France invite à la navigation. 8 500 kilomètres de voies navigables, dont 6 700 estampillés Voies navigables de France en font même la championne d’Europe du plus grand réseau fluvial. Alors embarquement immédiat pour un long travelling de verdure piqueté d’élégants châteaux, de petits villages pittoresques, de maisons éclusières fleuries et de belles cités portuaires.

Sur les canaux du Rhône, de Bourgogne ou celui du Midi, à une vitesse de croisière de 7km/heure, les déplacements en pénichette, ces bateaux habitables motorisés (sans permis), font ressembler les vacances, en famille, entre amis, à un long fleuve tranquille… Mais il faut mettre pied à terre pour goûter aussi au tourisme "fluvestre". Combiner navigation douce avec pédalées buissonnières, sur la ViaRhôna et la Loire à Vélo par exemple, randonnées à pied ou à cheval sur les chemins de halage, découverte du patrimoine, de la gastronomie et des savoir-faire locaux, la voilà la bonne idée !

Voies navigables de France (Lien externe)
Le Boat - Croisière Fluviable (Lien externe)
Locaboat (Lien externe)
Nicols - Tourisme fluvial (Lien externe)

A cheval, au galop mais pas trop…

Mieux vaut avoir un peu d’entrainement pour se lancer dans une randonnée équestre au long cours… Mais rien n’empêche de chevaucher au petit pas, sur une longue plage bretonne ou normande au coucher du soleil, entre flamands roses et cabanes de gardians en Camargue ou sur le plateau du Cézallier en Auvergne.

Prendre de la hauteur à dos de cheval procure aussi des points de vue inédits pour découvrir les châteaux de la Loire, les grands crus des vignobles de Bourgogne ou du Bordelais ou les sables de la Baie du Mont Saint-Michel. Avis aux débutants, le cheval de randonnée, habitué à son environnement, avance d’un pied sûr et permet d’atteindre des lieux insoupçonnés et préservés sans être forcément un cavalier chevronné. Quelque 8 000 centres équestres et des agences spécialistes sauront vous mettre le pied à l’étrier et le site Geo Cheval vous suggérer des itinéraires partout en France.

Pour des aventures plus échevelées, il faut s’élancer à bride abattue sur la Route d’Artagnan, référence européenne. Au départ de Lupiac, en Occitanie, dont était originaire le fier Gascon mousquetaire du roi Louis XIV, elle peut mener jusqu’au Pays-Bas, empruntant en France deux tracés via le beau Val de Loire. Rendez-vous à Chambord et son grand parc enchanteur pour des cavalcades mémorables sous des futaies centenaires.

Envie de randonnée à quatre pattes plus paisibles ? Pour cheminer en famille cahin-caha mais en toute sécurité, les ânes font aussi d’affectueux guides et compagnons de voyage. On charge le pique-nique, les bagages, les enfants et hop c’est parti, en liberté ou accompagné d’un guide de pays. Le long de la côte bretonne ou sur les petits chemins de Provence sentant bon le thym et le romarin, la Fédération Nationale Anes et Randonnées a recensé âniers et itinéraires adaptés dans toute la France.

Fédération Française d'équitation (Lien externe)
Route d'Artagnan (Lien externe)
GeoCheval (Lien externe)
Fédération Nationale Anes et Randonnées (Lien externe)