9 expériences gourmandes à vivre dans la Vallée de la Gastronomie

Envie de voyages gourmands ? Cap sur la Vallée de la Gastronomie ! De Dijon à Marseille, cette nouvelle route des saveurs s’étire des vallées de la Saône et du Rhône jusqu’à la Méditerranée : 620 kilomètres d’un itinéraire où se mitonnent savoir-faire et petits plats. Partager une matinée avec un chef étoilé enraciné dans son terroir, croquer des calissons tout chauds chez un confiseur inspiré par la durabilité ou pédaler dans les vignes d’un vigneron bio, voici 9 expériences pour déguster le goût de la France !

Cuisiner avec un chef dans le Charolais

Du Charollais, il "aime tout" ! C’est dire si le chef Frédéric Doucet (1 étoile au Michelin) est un ambassadeur de choix pour explorer ce terroir généreux réputé pour ses bœufs d’exception. Dans sa maison de Charolles, l’ancienne auberge de ses parents, il invite à partager sa passion le temps d’une matinée haute en saveurs. Rencontre autour d’un café où l’on peut glaner quelques conseils culinaires, visite du potager et d’un producteur de viande charolaise, apéritif avec l’équipe en cuisine… On s’immerge dans l’univers d’un chef épris de nature avant de déguster ses petits plats locavores, en version gastronomique ou bistrot.

Immersion au coeur du charolais (Lien externe)
Maison Doucet (Lien externe)

Marier vins et fromages dans le Beaujolais

Les uns ne vont pas sans les autres mais savez-vous marier vins et fromages ? Au Domaine Gérard Brisson, au cœur du Beaujolais, on assiste en direct aux alliances les plus sages et les plus folles entre fromages du terroir et nectars maison. Nez au vent, on commence par arpenter une parcelle du vignoble classé Morgon Les Charmes, climat réputé pour ses arômes de fruits rouges, avant de plonger dans les entrailles de la cave voutée du XVIIIe siècle. Dans les barriques, des vins mûrissent, certifiés Terra Vitis et HVE (Haute valeur environnementale). Sur la table, les fromages sélectionnés par un maître fromager affineur flattent les narines, on met tous ses sens en éveil pour composer des accords, pour le meilleur évidemment !

Atelier vins & fromages (Lien externe)
Domaine Gérard Brisson (Lien externe)

Fabriquer son fromage au lait de chèvre dans les Bouches du Rhône

De la traite des chèvres à la fabrication du fromage, bienvenue à la ferme de Brégalon près d’Aix-en-Provence pour une initiation au métier de chevrier-fromager ! Une passion pour la famille Girard qui bichonne son troupeau : l’alimentation riche en orge, sainfoin et luzerne est entièrement cultivée sur la ferme, afin de produire un lait de qualité. On le déguste tout chaud avant de mettre la main à la pâte. Mouler des faisselles à partir du lait caillé ou maîtriser le délicat processus de retournement des moulages : on mesure ce qui fait le sel d’un fromage artisanal. Aux herbes de Provence, ou à l’échalote, demi-frais, crémeux ou demi-secs, difficile de résister ensuite aux délices caprins de la maison !

Fabrication de fromage à la Ferme du Brégalon (Lien externe)

Ferme du Brégalon (Lien externe)

Éveiller ses sens dans une oliveraie de la Drôme

Au cœur de la Drôme provençale, l’olivier a toujours fait partie du décor, on le cultive depuis plus de 2000 ans ! Pour comprendre comment cet arbre a façonné paysages et savoir-faire, rendez-vous à Vignolis, la coopérative de Nyons, pour une balade dans les oliveraies au coucher du soleil. Sous la conduite d’une oleicultrice, on grimpe dans les collines. Entre feuillages argentés palpitant dans la brise et troncs chiffonnés par les ans, de petites boules vert anis s’apprêtent à passer par toutes les couleurs : la Tanche, variété unique au monde ne se cultive que dans les Baronnies. Cueillette, tri, préparation en saumure ou confection de l’huile d’olive noire de Nyons, la première en France en appellation d’origine… L’excellence a son cahier des charges, et le résultat est là : tapenade ou anchoïade, sous l’olivier on se délecte des 1001 façons d’accommoder le fruit.

Escapade sensorielle au cœur des oliviers du nyonsais (Lien externe)
Vignolis (Lien externe)

Goûter des calissons tout frais à Aix-en-Provence

Un nom qui évoque les câlins, une pâte fondante qui fleure bon l’amande… On s’offre une parenthèse de douceur chez l’un des plus anciens fabricants du célèbre calisson d’Aix-en-Provence : la confiserie du Roy René a fêté ses 100 ans l’an dernier ! Au bord de la mythique nationale 7, l’épopée de cette gourmandise séculaire commence au milieu du grand jardin où s’épanouit une amanderaie dédiée à la production maison et un verger patrimonial renfermant une cinquantaine d’amandiers représentant 19 variétés provençales. Pionnier de la durabilité, l’entreprise est à l’origine de la relance de la filière de l’amandier de Provence. Leur parfum embaume la fabrique et le musée du Calisson où l’on suit pas à pas la confection des confiseries. Un tiers d’amandes, un tiers de melon confit d’Apt, un tiers de sirop de sucre bien chaud… La recette n’a pas changé depuis sa création pour le mariage du roi René, alors Roi de Provence en 1454 !

La fabrique des calissons - Confiserie du Roy René (Lien externe)
Musée du Calisson (Lien externe)

Pédaler dans les vignes bio en Ardèche

Au Domaine Notre-Dame de Cousignac, à Bourg-saint-Andeol en Ardèche, la famille Pommier cultive la vigne depuis sept générations ! Table du vigneron en bistronomie paysanne bio, vignes certifiées Haute Valeur Environnementale (HVE), l’œnologie s’y décline en version 100% nature. En VTT électrique, on suit Simon, guide à vélo, sur les petits chemins secrets à travers les vignes, les bois et les champs de lavande. A l’arrivée nulle haie d’honneur pour saluer les coureurs mais une dégustation des vins bio de la maison. L’une des cuvées, la vinolithic – Saint Andeol Rouge 2017 a vieilli 12 mois dans la grotte Saint-Marcel à 80 m sous terre !

Balade à vélo au Domaine Notre Dame de Cousignac (Lien externe)
Domaine de Cousignac (Lien externe)

Percer les secrets de la truffe dans le Gard

La truffe de la fourche à la fourchette ! A l’université de la truffe de la maison de Garniac dans le Gard, on vous raconte tout sur ce produit d’exception incontournable des tables les plus réputées. Tout commence au pied d’un arbre : dans la truffière arboretum, vous découvrirez les essences propices au développement du fameux champignon, chênes blancs et chênes verts mais aussi tilleuls, charmes ou cistes. Souvent, la présence des truffes sous la terre se repère à l’absence de végétation autour des troncs : on les appelait autrefois les ronds de sorcière. Aujourd’hui s’il est toujours question de magie, c’est plutôt dans l’assiette : truffe d’été (tuber aestivum à partir de la mi-mai) ou truffe noire (tuber melanosporum) de décembre à mars, pour mesurer son incomparable parfum, rien ne vaut un mets truffé délicatement préparé.

Les secrets de la truffe à la Maison de Garniac (Lien externe)
Maison de Garniac (Lien externe)

S’immerger dans l’art de la gastronomie à Dijon

A Dijon, tous les chemins mènent à la gastronomie ! La preuve en un parcours gourmand où l’on déroule le fil des spécialités emblématiques. Une fois n’est pas coutume, on commence par les parfums sucrés avec la maison Mulot & Petitjean, dernier fabricant artisanal de pain d’épices et de nonettes qui ne cesse de peaufiner un savoir-faire hérité des ducs de Bourgogne. Autres délices typiquement bourguignons : la baie de cassis noir que la Maison l’Héritier –Guyot décline en crèmes et en liqueurs, et la moutarde dont la maison Fallot dévoile les secrets dans sa boutique-atelier avec bar à… moutardes ! Et comme gastronomie rime avec vins fins, rendez-vous au sommet de la tour Philippe Le Bon pour une dégustation apéritive 100% à Bourgogne, à 46 mètres de haut !

Les gourmandises de Dijon : parcours étoilé (Lien externe)

Faire son marché gourmand aux Halles Bocuse à Lyon

Vous voulez savoir pourquoi Lyon est une référence en matière de gastronomie ? Plongez au cœur des Halles Bocuse le temps d’une visite gourmande en compagnie d’un guide épris de bonne chère. L’épopée des "mères Lyonnaises" qui ont forgé la réputation des bouchons lyonnais, ou encore la saga des grands chefs comme Paul Bocuse... Au milieu des étals des producteurs locaux perpétuant la tradition de l’excellence, on ne perd pas une miette de cette mise en bouche historique. Encore une petite faim ? Il est temps de goûter les produits d’exception : coussins de Lyon (ganaches de chocolat et amandes), pralines (noisettes ou amandes enrobées de sucre caramélisé) ou quenelles mixant pâte à chou, volaille ou brochet... Et comme toujours à Lyon, on finit par s’attabler pour croquer un mâchon, le casse-croute traditionnel, avec charcuteries et fromages de la région.

Visites gourmandes by Tasty (Lien externe)
Tasty Lyon (Lien externe)