Votre ancêtre vient de Normandie

Votre ancêtre vient de Normandie ? Partez sur ses traces et visitez une région fascinante de France, dont la nature, le littoral mais aussi les nombreux sites historiques et culturels sont à couper le souffle.

Ci-dessous, nous avons recensé les principales villes, communes et villages qui recèlent toujours des lieux de mémoire à ne pas manquer. Nous vous proposons de débuter par Caen, capitale de la Normandie, et de poursuivre vers Honfleur. Vous pourrez ensuite découvrir les villes autours de Rouen, capitale culturelle et historique de la région, avant de parcourir le territoire de la Manche où se situe le Mont-Saint-Michel. Vous terminerez par le sud de la région, terre d'origine de nombreuses branches de la population de la Nouvelle-France !

Bouchard, Tremblay, Gagnon, Pelletier, Mercier : des noms très répandus au Québec et dont les descendants se comptent par milliers !

Saviez-vous pour autant que ces familles sont issues à l’origine du même village en Normandie : Tourouvre (Lien externe) .

En effet parmi les Français qui partirent peupler la Nouvelle-France au 17ème siècle, un grand nombre était de souche normande et notamment percheronne.

Partout en Normandie, les innombrables « places du Canada », « boulevards du Canada», et autres « avenues du Canada » situés à Caen, Rouen, ou encore à La Bouille, rendent hommage aux soldats canadiens venus libérer la France et l’Europe en 1944.

Votre ancêtre vient de Normandie ? Il pourrait être originaire de :

Caen

Caen est la Ville d’origine de trente-huit pionniers de la Nouvelle-France, dont les Le Neuf qui ont marqué l’histoire du Canada.

L’ancêtre des Lauzon d’Amérique y est né en 1631. Augustin de Saffray de Mézy, major de la ville et du château de Caen, nommé gouverneur de la Nouvelle-France en 1663, est décédé à Québec en 1665.

Il ne faut cependant pas oublier une histoire plus récente. La ville de Caen a été libérée par les troupes canadiennes le 9 juillet 1944.

Le 6 juin 1944 eut lieu, sur les côtes normandes, le plus grand débarquement maritime de tous les temps, le Jour J, auquel participèrent aux côtés des autres Alliés la 3e division d’infanterie et la 2e Brigade Blindée canadiennes.

Parmi eux, beaucoup de Québécois, notamment le régiment de La Chaudière, débarqué le 6 juin 1944, qui sera rejoint en juillet lors de la Bataille de Normandie par les Régiments Fusilier Mont-Royal et Maisonneuve.
À voir :
Après la visite des Plages du Débarquement, la visite du Mémorial de Caen, Cité de l’Histoire pour la Paix, s‘impose.

Le Centre Juno Beach, à Courseulles-sur-Mer, constitue le seul musée canadien sur les plages du débarquement consacré à la mémoire du rôle joué par les Canadiens lors de la Seconde Guerre mondiale. De jeunes guides canadiens font visiter le musée et la plage Juno avec ses vestiges du Mur de l’Atlantique.

Il faut se rendre aussi à Bernières-sur-Mer et à Saint-Aubin-sur-Mer, les deux autres plages du secteur Juno, ainsi qu’aux cimetières canadiens de Bény-sur-Mer, tout près de Courseulles, et de Cintheaux, sur la route de Falaise. 2 872 Canadiens reposent au Cimetière canadien de Cintheaux.

Honfleur

Berceau des familles Berthelot, Guérard, Leblondet et Vanier, la ville est un haut-lieu du tourisme en Normandie. Honfleur a à peine changé depuis que Samuel de Champlain l‘a quittée à bord du « Don de Dieu », en 1608.

Cette petite cité maritime invite à la découverte de ses ruelles pittoresques et de ses vieilles maisons au cœur d’un secteur sauvegardé de 37 hectares créé en 1974. A la fois port de pêche, de commerce et de plaisance, la ville a su préserver et mettre en valeur un riche patrimoine historique et artistique.
À voir :
L‘église Sainte Catherine, toute en bois, les greniers à sel, les maisons autour du Vieux Bassin, à la fois hautes et étroites.

Sur la Lieutenance, vous trouverez une plaque ainsi que le buste de Samuel Champlain qui rappellent le départ en 1608 du célèbre explorateur pour fonder la ville de Québec.

L‘église Saint-Étienne est devenue le musée du Vieux Honfleur où vous découvrirez l'histoire passionnante d'explorateurs tels que Roberval ou le Marquis de la Roche, tous deux partis pour le Canada en 1541 et 1596. Honfleur a conservé jusqu’à nos jours, des relations commerciales étroites avec le Canada, notamment pour l'importation de bois.

La chapelle Notre-Dame-de-Grâce témoigne des premières explorations qui ont marqué les débuts de la colonisation en Nouvelle-France.

Lisieux

Sainte-Thérèse-de-l'Enfant-Jésus a vécu au Carmel de Lisieux et y est morte. Dans la Basilique, l'une des plus grandes églises de la Chrétienté, se trouve la chapelle du Canada, en hommage à l‘Oratoire Saint-Joseph-du-Mont-Royal de Montréal. Ici, on y retrouve la trace de Robert Dufour, l'ancêtre des familles Dufour du Saguenay-Lac Saint-Jean.

Pont-Audemer

Ancienne ville de tanneurs, Pont Audemer est la petite Venise normande. Aux détours des ruelles et impasses moyenâgeuses, le promeneur découvrira des maisons à pans de bois se mirer dans les eaux de la Risle qui courent derrière les façades.

Du haut des petits ponts qu’enjambent les canaux, surgissent les lavoirs du siècle dernier et les anciens séchoirs des tanneurs. François Byssot de la Rivière a été baptisé dans l’église Notre-Dame-des-Prés en 1613. Il a établi la première tannerie en Nouvelle-France sur la Pointe de Lévy en 1668.

Pour en savoir encore plus sur vos ancêtres, contactez le Fichier Origine (Lien externe)

Découvrez Rouen, ville médiévale et tendance de vos ancêtres

Découvrez le Mont-Saint-Michel de vos ancêtres

Découvrez Alençon, ville de la dentelle au point de vos ancêtres

Normandie Tourisme (Lien externe)

Rentrez le nom de famille de votre ancêtre dans notre moteur de recherche et suivez ses pas dans les siens pour découvrir les différentes régions de France. Cliquez ici pour plus d'informations.

Caen 

Aller
plus loin