Pegasus Bridge

Situé à 6 km de Caen, sur le canal de Caen à la mer, « Pegasus Bridge » est le pont de Bénouville rebaptisé « Pégasus » en hommage aux soldats britanniques qui, la nuit du 6 juin 1944, arrachent à l'ennemi cet emplacement stratégique pour la victoire finale du débarquement allié.

Seuls points de franchissement des cours d'eau qui relient Caen à la mer, les deux ponts (Bénouville et Ranville) doivent rester intacts pour permettre le passage des troupes alliés, débarquées sur la plage d'Ouistreham.

C’est donc en pleine nuit du 6 juin que la 6ème division aéroportée britannique, arrivée par planeurs, prend d’assaut le site de Bénouville sous les ordres du major John Howard. Six planeurs font partie de l'opération : trois aéronefs débarquent et prennent le pont de Bénouville (Pégasus Bridge) - construit par Gustave Eiffel en 1871 - tandis que les 3 autres s’emparent du pont de Ranville.

L'opération est très délicate car les Allemands ont miné le pont et ils sont prêts à le faire sauter à la moindre alerte. La stratégie des troupes britanniques est de combiner la rapidité à l'effet de surprise.

Mission accomplie

La nuit du 6 juin, à l’abri des regards allemands, les 6 planeurs, contenant 30 soldats chacun, ne laissent aucune chance aux soldats allemands surpris dans leur sommeil.

Le nom « Pegasus Bridge » a été choisi car les soldats britanniques portent sur leur manche l’insigne de Pégase, le cheval ailé de la mythologie grecque.

En 1961, le pont est devenu célèbre grâce au film de Darryl Zanuck "Le jour le plus long".

Au calendrier

Bénouville 

Aller
plus loin