Côté Provence

Au IVème siècle avant notre ère, à l’époque grecque, la vigne est déjà cultivée à Marseille. Généreux, le territoire méridional de la Provence produit aujourd’hui les appellations Côtes de Provence dans les trois couleurs : rouge, blanc et rosé, et s’étend sur les départements du Var et des Bouches-du-Rhône.

Deux grands ensembles géologiques se rencontrent, l’un est cristallin, l’autre est calcaire. Recouverts de garrigues et de maquis, ces terrains peu profonds conviennent parfaitement à la culture de la vigne. Mais le climat joue lui-aussi un grand rôle dans le succès des récoltes. Les températures élevées en été, les précipitations automnales associées au mistral qui souffle sur les plaines permettent d’obtenir un raisin d’excellente qualité.

Les vins de Provence puisent leur singularité d’un climat unique et diversifié. Les vignobles se partagent entre mer et montagne et profitent de près de 2900 heures d’ensoleillement annuel. Les cépages rouges et rosés parmi les plus répandus sont le Syrah, le Grenache et le Cabernet Sauvignon. Concernant les cépages blancs, on distingue 5 cépages majeurs : Rolle, Ugni Blanc, Clairette, Sémillon et Doillon apportant, chacun, arômes et saveurs qui caractérisent si bien les Vins de Provence.

Mille et un chemins mènent à des domaines cachés, des restaurants qui proposent un accord met vin, des balades vigneronnes, la découverte des vignobles en vélo électrique et des rendez-vous culturels, musicaux et artistiques dans les vignes.