À la découverte d’Amboise avec Thierry, greeter

Amoureux d’Amboise qu’il connaît comme sa poche, Thierry est greeter depuis 2016. Il propose des visites insolites aux touristes français mais aussi étrangers, puisqu’il est professeur d’anglais. Il nous donne aujourd’hui ses coups de cœur…

Vous et Amboise, une histoire qui dure ?
J'y habite depuis bientôt 10 ans, mais je la connais depuis l’enfance. Mes parents sont du coin, et nous l’avons souvent traversée pour aller en région parisienne.

Que faut-il absolument visiter ?
Au moins un des châteaux, en plein cœur de la ville : le château royal, le Clos Lucé, le Château Gaillard…

Une idée d’activité insolite ?
Amboise est entourée et traversée par les eaux, comme son nom l'indique : « Ambacia », « entre deux eaux ». Le transport des marchandises ne se fait plus sur la Loire, mais on peut faire des sorties en canoé ou en toue, pour découvrir la flore et la faune. Autre anecdote : le fleuve royal reçoit les eaux de la rivière Amasse, qui circulait auparavant en surface et passait juste à côté de l’office de tourisme. Elle a été canalisée sous les rues au début du 20ème siècle et on peut imaginer son circuit en suivant la rue « Quai des Marais ».

Quel est ici le secret le mieux gardé ?
Amboise est un vrai gruyère en souterrain. La légende raconte que le roi François 1er allait rendre visite à Léonard de Vinci en effectuant le circuit Château royal-Clos Lucé par des galeries secrètes, à l'abri du public… Combien d'autres passages existent encore, derrière les portes condamnées ?

Et votre secret à vous ?
J’ai un habitat troglodytique, en plein centre. Il faut imaginer nos ancêtres creuser des galeries, pour en récupérer les pierres de tuffeau, qui ont servi à construire les châteaux… Ces lieux ont ensuite servi d’abris pour les hommes et les animaux, les récoltes... Le mien aurait été un bar-tabac. Aujourd'hui, beaucoup sont loués aux touristes : dépaysement assuré ! Je propose d’ailleurs de le visiter.

Quelles autres découvertes proposez-vous ?
Prendre de la hauteur, pour de superbes points de vue sur la ville et la Loire… puis redescendre par des petites rues, hors des sentiers battus. Mais aussi : itinéraire de La Loire à vélo, le marché pour ceux qui veulent acheter des produits locaux, Ile d'Or pour profiter de la nature…

Votre « top 3 » pour…
Un beau panorama : Monter les marches au début de la rue Victor Hugo et accéder à l’arrière des jardins du Château Royal. Il y a une vue imprenable sur la Loire et le centre, avec une table d'orientation. On voit très loin : forêts, pagode de Chanteloup...
Boire un café, un verre : Cette année, plusieurs lieux sympathiques ont ouvert en plein centre. Ils organisent régulièrement des événements, auxquels je participe volontiers ! Tout d’abord, le coffee shop « Eight o'clock », face au château, dans la cour (derrière le resto très connu Chez Bruno). Le mardi matin, c’est atelier dessin : quelqu'un sert de modèle et on apprend ensemble tout en parlant anglais et en dégustant de super cafés et gâteaux. Un autre : le bar-brasserie « Art is an ale », tenu par un couple franco-américain. On peut voir comment nos bières sont fabriquées, c’est ouvert jusqu'à 22h (minuit en été), avec happy hour de 16h à 19h. Le lundi soir, c’est jam musical ; les gens viennent avec leur instrument et je les accompagne au chant.
Acheter de bons produits : Le Comptoir des Reines, une boutique un peu excentrée, 91 rue Victor Hugo, à mi-chemin entre les châteaux. Ils proposent des produits bio raffinés (vin, miel, confitures, tisanes...) de producteurs qu’ils connaissent. Mais aussi de superbes étoles faites en France ! Une créatrice de mode est parfois présente pour réaliser des pièces uniques.