Les sites de mémoire en Normandie – La Seconde Guerre mondiale

  • Omaha Beach

    © Jeremy Benbrooks

    Omaha Beach

    © Jeremy Benbrooks

Les sites de mémoire en Normandie – La Seconde Guerre mondiale

En 2014, nous commémorerons le 70ème anniversaire de la Bataille de Normandie. De mars à août, des cérémonies et commémorations seront célébrées à travers la Normandie. Le 6 juin, date du Débarquement des Alliés, sera, bien évidemment, le point d’orgue de l’année.

Aujourd’hui, il ne reste de cette période que les musées que l’on visite, les tombes sur lesquelles on se recueille, les livres qui nous renseigne, les films qui nous montre et les témoignages qui nous raconte. Et tout cela participe au devoir de mémoire.

Pour ces hommes et femmes morts au nom de la liberté, il est de notre devoir de se souvenir, de ne pas oublier que notre monde n’a été, un jour, que désolation et désespoir.
Nous vous invitons, 70 ans plus tard, à suivre leurs pas…

Juno Beach et son centre

Lieu de mémoire en hommage aux Canadiens et centre culturel, le Centre Juno Beach, à Courseulles-sur-Mer, présente l’effort de guerre civil et militaire de toute la population au Canada et sur les différents fronts durant la Seconde Guerre mondiale, ainsi que les différents visages de la société canadienne contemporaine.

Le Centre Juno Beach est né en 2003 à l’initiative d’un groupe de vétérans canadiens de la Seconde Guerre mondiale, de veuves et d’enfants de vétérans désireux de perpétuer le souvenir des faits de guerre qui ont honoré le Canada et de faire prendre conscience du rôle que le pays tout entier a joué dans le conflit.

Horaires :
Avril à fin septembre : de 9h30 à 19h

Mars et octobre : de 10h à 18h
Février, novembre et décembre : de 10h à 17h
Fermé le 25 décembre
Fermeture annuelle en janvier
Fermé le 5 et 6 juin 2014

Prix
À partir de 7 euros

Adresse
Voie des Français Libres
BP 104
14470 Courseulles-sur-Mer
Tél : (00.33) (0)2.31.37.32.17

À savoir

L'exposition temporaire, présentée jusqu'au 1er décembre 2013 est intitulée « Alliés : Canadiens et Britanniques dans la Seconde Guerre mondiale ».

Le mémorial du 19 août 1942 à Dieppe

Situé dans le théâtre du XIXème siècle, le Mémorial retrace le Raid anglo-canadien du 19 août 1942.

À travers des documents, objets, photos, uniformes et armes d’époque, vous revivrez l’extrême brutalité de l’évènement.

Un film de 40 minutes réalisé au moyen de documents d’archives et de témoignages des soldats qui ont participé au Raid, vous présentera le fil des évènements.

Horaires
Avril - mai - octobre - novembre : weekends et jours fériés de 14h à 18h.

Juin à septembre : tous les jours sauf le mardi de 14h à 18h (été, jusqu'à 18h30).

Prix
À partir de 2,85 € / pers

Adresse
Place Camille Saint-Saëns
76200 Dieppe
Tél : (00.33) (0)2 35 84 80 67

À savoir

La ville de Dieppe a réservé un petit parc à l'extrémité ouest de l'esplanade dans laquelle elle a érigé son propre monument.

La borne commémorative Dieppe-Canada qui se dresse au centre du Square du Canada témoigne de la cordiale amitié canado-normande qui remonte déjà à plusieurs siècles, au départ de Samuel de Champlain pour aller fonder la Nouvelle-France.

Sur le monument figurent les noms des personnes et les événements qui lient la Normandie et le Canada depuis des siècles. Une plaque fixée au mur à l'arrière du monument rappelle le raid de Dieppe du 19 août 1942 :

Le dix-neuf août mil neuf cent quarante-deux
sur la plage de Dieppe
nos cousins canadiens
tracèrent de leur sang
la voie de notre libération finale
présageant ainsi leur retour victorieux
du premier septembre mil neuf cent quarante-quatre.

Le Cimetière du Commonwealth, dit "cimetière canadien des Vertus"

Propriété de l'état canadien, ce cimetière est le lieu d'inhumation des combattants alliés morts en France, à Dieppe ou dans ses environs, pendant la Seconde Guerre Mondiale.

Au total, 955 soldats sont inhumés dans ce cimetière, dont 707 du Canada, 232 du Royaume-Uni, 4 de Nouvelle-Zélande, 3 d'Australie, 2 Polonais et 1 Indien.

Une grande majorité de ces soldats (783) ont péri lors de l'Opération Jubilée, raid effectué le 19 août 1942. Les premiers corps ont été enterrés dès 1942, mais la création officielle du cimetière et la mise en place des stèles datent de 1948.

Horaires
9h/18h tous les jours.

Prix
Gratuit

Adresse
Mémorial et cimetière du Commonwealth
Boulevard du 6 Juin
14400 BAYEUX

L’Abbaye d’Ardenne

Le 7 juin 1944, le poste de commandement du régiment 25 de la division SS Hitlerjugend s'installe à l'abbaye d'Ardenne, un observatoire idéal.

Le SS Standartenführer Kurt Meyer prépare une contre-attaque, face aux Canadiens qui progressent vers les villages de Buron et d'Authie. L'effet de surprise est total, Sherman du Sherbrooke Fusiliers, fantassins des Camerons et du North Nova Scotia Regiment sont bousculés et se retranchent à Buron.

Les SS font de nombreux prisonniers, qui sont fouillés, interrogés puis évacués. Mais du 8 au 17 juin, vingt-sept soldats canadiens sont exécutés à l'abbaye d’Ardenne.

Le front se stabilise jusqu'au 8 juillet lorsque le général Montgomery lance l'offensive Charnwood. L'abbaye est bombardée, les combats sont féroces et les SS sont décidés à tenir jusqu'au dernier homme.

Mais Kurt Meyer donne l'ordre du repli. Les Allemands évacuent dans la nuit du 8 au 9 juillet, et les Canadiens du Regina Rifles Regiment entrent dans l'abbaye d'Ardenne déserte et silencieuse.

Horaires
Du mardi au vendredi de 14h à 18h

Ouverture le week-end durant les expositions

Prix
Gratuit (expositions payantes)

Adresse
Imec-Abbaye d’Ardenne
14280 Saint-Germain-la-Blanche-Herbe
Tél : (00.33) (0)2.31.29.37.37

Le Mémorial de Montormel

Situé entre Chambois et Vimoutiers, le Mémorial de Coudehard – Montormel est situé au cœur de la poche de Falaise.

C'est à l'emplacement même du mémorial que finit de s'effondrer, entre le 18 et le 22 août 1944, la puissante machine de guerre allemande déployée en Normandie. Montgomery devait appeler cette bataille « le commencement de la fin de la guerre ».

Témoignage des efforts de quatre nations alliées à vaincre un ennemi commun, le Mémorial propose une plongée inoubliable dans l'enfer de la bataille de Normandie. Sa découverte constitue une expérience émotionnelle et pédagogique d'une rare portée.

Horaires
Du 1er au 30 avril : tous les jours, 10-17h

Du 1er mai au 30 septembre : tous les jours, 9h30 - 18h
Du 1er octobre au 31 mars : mercredi / Samedi / Dimanche 10-17h
Fermeture du 15 décembre au 15 janvier

Prix
À partir de 5 euros

Adresse
Mémorial de Montormel
Les hayettes
61160 MONTORMEL

Bernières-sur-Mer

Située sur les plages du Débarquement du secteur canadien de Juno, cette ville regorge de lieux de souvenirs dédiés aux Canadiens. Commencez par le blockhaus du Mur de l’Atlantique, sur le front de mer, où sont scellées plusieurs plaques dédiées aux soldats canadiens et anglais.

Vous trouverez ensuite de nombreuses stèles : celle de Fort Garry Horse est à la mémoire des soldats canadiens du 10e Régiment blindé The Fort Garry Horse, morts sur les plages de Juno Beach le 6 juin 1944, pour libérer Bernières-sur-Mer. Deux autres sont érigées dans le bourg et le long de ses routes.

Terminez votre visite au Monument du 14th Field Regiment à la mémoire de neuf soldats de la Royal Canadian Artillery, tués près de cet endroit le 6 juin 1944.

A savoir

Au début de la rue du Régiment de La Chaudière se trouve une maison, marquée par une plaque, qui fut le Quartier-général des journalistes, photographes et cinéastes canadiens et britanniques pendant le Débarquement.

Courseulles-sur-Mer

À Courseulles-sur-Mer, les Allemands avaient fortifié l’embouchure de la Seulles, fleuve qui se jete dans la Manche.

Le 6 juin 1944, à 7h45, les chars amphibies du 1st Hussars sont mis à la mer à trois kilomètres de la côte, beaucoup sombrent à cause de la forte houle, ceux qui abordent la plage ouvrent immédiatement le feu sur les positions allemandes, ils permettent à la 7th Brigade de déboucher rapidement et de libérer la ville en quelques heures.

Au soir du 6 juin, 21 500 hommes et 3 200 véhicules ont débarqué sur Juno Beach. Au cours des combats, le tankiste Léo Gariépy tira sur la Kommandantur, le quartier général des communications du secteur.

Cimetière militaire canadien de Bény-sur-Mer

Situé à Reviers, ce cimetière renferme les tombes des soldats canadiens tués lors des premières semaines de la Bataille de Normandie en juin et au début du mois de juillet 1944.

La France a accordé une concession perpétuelle au Canada sur le terrain occupé.

Le Mémorial de Caen

Constituées à partir de 1988, les collections du Mémorial de Caen rassemblent plusieurs milliers d'objets relatifs à la vie quotidienne des civils et des militaires de tous les pays belligérants pendant la Seconde Guerre mondiale. Le mémorial organise aussi des visites guidées sur les plages du débarquement.

Horaires
Du 12/11/2013 au 04/01/2014 : 9h30-18h, fermé les lundis (sauf les lundis 23 et 30 décembre)
Fermé : le 25 décembre 2013 et le 1er janvier 2014
Du 05/01/2014 au 27/01/2014 inclus : fermeture annuelle
Du 28/01/2014 au 14/02/2014 : 9h30-18h, fermé les lundis
Du 15/02/2014 au 11/11/2014 : 9h-19h
Du 12/11/2014 au 31/12/2014 : 9h30-18h, fermé les lundis (sauf les lundis 22 et 29 décembre)
Fermé : le 25 décembre 2014 et le 1er janvier 2015

Prix
À partir de 18.50 euros en plein tarif

Adresse
Le Mémorial de Caen
Esplanade Général Eisenhower
14050 Caen

Le musée D-Day d’Arromanches

Premier musée construit pour commémorer le 6 juin 1944 et la bataille de Normandie, il a été édifié à l'endroit même où fut implanté le port artificiel dont on peut encore voir les vestiges à quelques centaines de mètres du rivage.

Vous découvrirez, lors de votre visite du musée du Débarquement d'Arromanches-les-Bains, l'histoire et le fonctionnement du port artificiel de la ville, succès de la bataille de Normandie, sur lequel est construit le site.

Ce musée propose également une présentation des différentes phases du débarquement allié, depuis la conception du port artificiel Winston jusqu'à la libération de la côte (maquettes animées, dioramas, vidéos…).

Adresse
Musée du Débarquement d'Arromanches
Place du 6 Juin
14117 Arromanches
Tél. : +33 (0)2 31 22 34 31
Tél. boutique : +33 (0)2 31 51 68 11

Le Musée Mémorial de la Bataille de Normandie de Bayeux

Situé à une centaine de mètres du cimetière militaire britannique de Bayeux, le Musée Mémorial de la Bataille de Normandie, retrace de manière exhaustive et thématique les opérations et combats qui se sont déroulés sur le sol normand du 7 juin au 29 août 1944.

Sur un espace de 2000 m2 entièrement rénové en 2006, une collection unique permet au visiteur d'appréhender de manière pédagogique le considérable effort de guerre consenti au cours de cette bataille décisive pour la reconquête de la paix en Europe.

Horaires
Du 1er octobre au 30 avril de 10h00 à 12h30 et de 14h00 à 18h00.
Du 1er mai au 30 septembre de 9h30 à 18h30 (sans interruption).

Prix
À partir de 6 euros en plein tarif

Adresse
Musée mémorial de la Bataille de Normandie
Boulevard Fabian Ware
14402 Bayeux cedex

Le cimetière militaire britannique

Le cimetière militaire britannique de Bayeux est situé à proximité du Musée Mémorial de la Bataille de Normandie.

Il regroupe les sépultures de 4 648 soldats tombés au cours des combats, parmi lesquels 3 935 Britanniques, 181 Canadiens, 17 Australiens, 8 Néo-Zélandais, 1 Sud-Africain, mais également 25 Polonais, 3 Français, 2 Tchécoslovaques, 2 Italiens, 7 Russes et 466 Allemands.

Face à lui, s'élève le Mémorial à la mémoire des 2092 soldats du Commonwealth tués au cours de la Bataille de Normandie et qui n'ont pas reçu de sépulture.

Adresse
Boulevard Fabian Ware
14400 Bayeux

Cimetière militaire canadien de Bretteville-sur-Laize

Dans ce cimetière reposent 2958 soldats dont 2872 Canadiens morts lors de diverses offensives menées par le 2ème corps d’armée canadien entre Caen, Falaise,
Chambois et jusqu’à la Seine en juillet et août 1944.

Adresse
Rue du Prieuré
14680 Cintheaux