La population canadienne franchit le cap des 35 millions

La population canadienne franchit le cap des 35 millions

La population canadienne a atteint 35 158 300 personnes en juillet 2013, ce qui représente une hausse de 1,2 % par rapport à juillet 2012, soit 404 000 personnes. Selon Statistique Canada, cette croissance est égale à celle observée entre le 1er juillet 2011 et le 1er juillet 2012.

L'augmentation est essentiellement due à l'arrivée de nouveaux immigrants, comme c'est le cas depuis 1993.

De fortes disparités provinciales

C'est dans l'Ouest que l'on enregistre la plus forte croissance au pays. C'est particulièrement le cas en Alberta, avec 3,4 %. Cela s'explique, selon Statistique Canada, par des niveaux records de migration internationale et interprovinciale.

À l'inverse, dans les provinces de l'Atlantique la croissance est nulle ou même négative, en raison d'un faible accroissement naturel et de fortes pertes migratoires interprovinciales. La Nouvelle-Écosse a le plus bas taux au pays, soit -0,5 %.

Selon Statistique Canada, au cours des 30 dernières années, l'accroissement naturel a été plus élevé dans les Prairies et les territoires du nord ouest, alors qu'il était plus faible dans les Maritimes. C'est en Ontario et en Colombie-Britannique que l'on a observé un afflux plus important d'immigrants.

En conséquence, si le poids démographique de l'Ontario (38,5 %), de l'Alberta (11,4 %) et de la Colombie-Britannique (13 %) a augmenté, celui du Québec (23,2 %), des provinces de l'Atlantique (6,8 %), du Manitoba (3,6 %) et de la Saskatchewan (3,2 %) est en baisse.

Depuis 1983, la population des Prairies et de la Colombie-Britannique réunies a augmenté de 39,5 %, alors que celle des provinces de l'Atlantique augmentait plus de dix fois moins, à 3,5 %. La plus forte croissance a été enregistrée en Alberta, avec 50,8 %.

Source : radio Canada.ca – le Huffington post – 26 septembre 2013