La moitié des Québécois boude les vacances hivernales

La moitié des Québécois boude les vacances hivernales

1 Québécois sur 8 prévoit de voyager à l’étranger (hors États-Unis) 

Une enquête Ipsos réalisée entre le 12 et le 19 novembre 2013 auprès de 1 203 répondants a examiné  les destinations où les Québécois comptent se relaxer et refaire le plein d’énergie durant la saison.

Fait saillant, plus de la moitié des Québécois (55 %) ne prévoyait pas de prendre de vacances cet hiver. Plusieurs hypothèses peuvent expliquer ce chiffre : envie de cocooning, préférence pour des escapades de plus courtes durées, économies réalisées pour les vacances estivales, etc.

Parmi les Québécois qui comptaient prendre des vacances cet hiver :

  • 40 % prévoyaient de rester au Québec pour profiter des joies de l’hiver  et plus de la moitié d’entre eux (25 %) mentionnent qu’ils resteront dans leur région. Les 15 % restant iront visiter une autre région.
  • Seuls 5 % visiteront une autre province du Canada. Il s’agit d’anglophones en quasi-totalité (15 % contre 3 % de francophones). 
  • Les États-Unis attireront un Québécois sur 5, et tout spécialement les jeunes de 18-34 ans (32 %).
  • Enfin, 12 % des Québécois s’aventureront vers des destinations plus lointaines comme l’Europe, l’Asie ou un autre continent.

 

Toujours les « snowbirds », qui quittent le Nord pour le Sud : la clientèle sénior en quête de soleil 

Parmi les Québécois qui feront leurs valises cet hiver, plus du tiers (36 %) partiront effectivement dans le Sud. Sans surprise, la proportion de Québécois souhaitant fuir le froid s’accroît avec l’âge : tandis que seulement 16 % des 18-34 ans s’envoleront vers le Sud, 44 % des 55 ans et plus feront de même.


(Source : TourismExpress, 9 décembre 2013)