Antibes ouvre ses portes, jetez l'encre

  • Antibes Juan Les Pins

    © Antibes

    Antibes Juan Les Pins

    © Antibes

Antibes ouvre ses portes, jetez l'encre Antibes fr

Antibes, une merveilleuse destination de la Côte d’Azur, jouissait déjà d’une large renommée pour ses attraits artistiques et culturels, l’animation de ses cafés et son marché haut en couleur. D’ici peu, avec l’ouverture tant attendue du Palais des congrès d’Antibes Juan-les-Pins à l’automne de 2013, Antibes va aussi devenir un phare parmi les destinations d’affaires internationales. 

 

Avec son design avant-gardiste, œuvre de l’architecte français Jean-Jacques Ory – célèbre pour ses constructions qui se fondent habilement et écologiquement dans leur environnement –, ce nouveau palais des congrès de plus de 14 000 mètres carrés devrait être achevé en juin 2013. Alors que le centre commercial ouvrira cet été, le Palais des congrès sera officiellement inauguré en octobre.
Quand ce sera fait, la vitalité économique de cette ville déjà choyée de la Riviera française, et la deuxième plus grande du département des Alpes-Maritimes après Nice, redoublera.

La cerise sur le gâteau, dans ce Palais des congrès, ce sera l’auditorium de 500 places qui coiffera l’édifice. On y trouvera par ailleurs une salle d’exposition de 1 700 mètres carrés, 12 salles de réunion multifonctionnelles, 2 stationnements couverts pour 700 voitures, ainsi qu’un restaurant gastronomique avec vue panoramique et vaste terrasse donnant sur la magnifique baie de Juan-les-Pins.

Situé sur un splendide littoral entre la Canne des stars et la pittoresque ville de Nice, Antibes est juste à 12 kilomètres de l’aéroport Nice-Côte d'Azur. De là, des dizaines de compagnies aériennes offrent des vols vers des centaines de destinations nationales et internationales, ce qui rend le nouveau Palais des congrès facilement accessible aux voyageurs d’affaires du monde entier. Pour compléter cette offre, l’aéroport Cannes Mandelieu, à seulement 20 kilomètres, est spécialisé dans l’aviation d’affaires et très apprécié des VIP pour ses services chaleureux et raffinés. De plus, le TGV s’arrête à Antibes, alors que des trains régionaux passent par Juan-les-Pins.

 

Les congressistes auront le plaisir de visiter une ville déjà reconnue pour son  Musée Picasso et les rues de son centre historique. La vie nocturne y est animée, tant pour l’impressionnante liste de restaurants de la région que pour ses bars et ses boîtes de nuit, toujours chic, et saura attirer ceux qui souhaiteront clore leurs discussions d’affaires de bonne façon après le coucher du soleil.

 

La région d’Antibes compte quelques restaurants 3 étoiles au Guide Michelin, avec la haute cuisine du chef Christian Morisset, à l’enseigne du Figuier de Saint-Esprit, et sur la plage de Cap d’Antibes, l’idyllique restaurant familial De Bacon sert ses fruits de mer dans l’hôtel méditerranéen 5 étoiles Les Pêcheurs. 

 

L’un des coins les plus chauds d’Antibes, le soir, c’est La Siesta Club, la plus grande boîte de nuit à ciel ouvert de la Côte d’Azur. Durant l’été, c’est l’endroit à voir et où être vu les jeudis, vendredis et samedis. La Siesta fait partie du complexe de restaurant-bar-casino-boîte de nuit appartenant au Groupe JOA, dans lequel on trouve une disco stylée qui invite les clients à danser sur de la musique pop et house, et où ils peuvent tenter leur chance au poker, à la roulette et au bandit manchot, siroter des cocktails sur la magnifique terrasse-bar, et manger dans un restaurant à cuisine ouverte.
Bien entendu, la vue sur la mer et sur la glorieuse côte qui s’étend de Cap d’Antibes à Nice est absolument superbe.

 

Pour ceux qui recherchent des plaisirs nocturnes plus paisibles, le Café Cosy offre un bar à vins et à cocktails lumineux au cœur du vieil Antibes, avec un fond de rhythm and blues et de jazz. Ouvert du mardi au dimanche, ce café héberge aussi des soirées privées et des événements spéciaux. Ils peuvent aussi passer une soirée décontractée au bar La Tour International, un piano-bar situé devant le fameux marché provençal d’Antibes, avec du jazz live, un grand écran pour suivre les sports en dégustant une grande variété de vins, de bières et de cocktails accompagnés de tapas. 

 

Pour quelque chose de plus original, Balade en Provence, un bar à absinthe s’est installé dans la cave d’un magasin d’huile d’olive jouxtant le marché. Ici, on savoure évidemment de l’absinthe, cet alcool légendaire de Marseille, très prisé par des artistes, écrivains et poètes du XIXe siècle tels que Vincent Van Gogh et Charles Baudelaire, qui a longtemps été interdit, puis réintroduit en France en 2003.

 

Du 12 au 21 juillet, les nuits se réchaufferont encore à l’occasion du 53e festival annuel Jazz à Juan, le plus ancien festival de jazz d’Europe, qui se déroule dans la ville voisine de Juan-les-Pins et qui accueille de nombreux musiciens de renommée internationale. L’affiche de 2012 comptait une pléthore de vedettes mondiales, de Bobby McFerrin à Sonny Rollins en passant par Norah Jones.
En août, une fois le soleil couché, c’est le Festival Pyromélodique qui hypnotise les visiteurs avec ses spectacles son et lumière sur la baie de Juan-les-Pins et la plage de Fort Carré, le long de la route panoramique du Bord de Mer.

Related videos

 
 

Vidéos affiliées

 
 
 
 

A proximité