Activités « coup de cœur » en Polynésie française

  • © Tahiti Tourisme

    © Tahiti Tourisme

  • © Tahiti Tourisme

    © Tahiti Tourisme

Activités « coup de cœur » en Polynésie française pf

Dormir dans un bungalow sur pilotis

Quel que soit l’hôtel, la décoration intérieure charme par le raffinement des matériaux et éléments utilisés - tapisseries en peue (nattes tressées en pandanus), majestueux lustres en coquillages et en nacres des Tuamotu, tableaux de tifaifai lumineux (pièces de tissu patchwork ou en appliques aux motifs végétaux) - que rehaussent des brassées de fleurs multicolores.

Mais il y a plus, le “nec plus ultra”, que vous ne retrouverez nulle part ailleurs : le bungalow sur pilotis, tout confort, surplombant le lagon turquoise et ses poissons multicolores, où, raffinement extrême, le service peut être effectué par la mer depuis une pirogue.

Le bungalow sur pilotis est devenu le symbole du romantisme des îles et du dépaysement d’un voyage au bout du monde. Le service du petit-déjeuner, d’une pirogue à balancier, est un véritable must dont les amoureux en lune de miel se délectent au réveil, confortablement installés sur leur terrasse en surplomb des plus lagons du monde.

Les tables à fond de verre dont sont équipés certains bungalows permettent de suivre le ballet aquatique des demoiselles, poissons clowns et autres espèces lagunaires, les pieds bien au sec. 

Relaxer grâce à un massage avec vue sur le lagon

Face au lagon, seul ou en couple, dans le cadre exotique et relaxant des plus beaux hôtels, 11 spa ou centres de relaxation de Tahiti et ses îles proposent l’expérience unique de se détendre et se ressourcer, corps et esprit, à la “carte”, dans des décors enchanteurs.

Bains purifiants ou vivifiants, tels que bain de rivière, bain de fleurs exotiques ou aux arômes de fruits, aux huiles essentielles, douche d’eau de pluie, jacuzzi aromatique… Textures, saveurs et couleurs explosent et s’unissent pour le plaisir combiné des sens

Soins traditionnels polynésiens du corps, du visage, des cheveux, manucure, gommages corporels et enveloppements à base de produits locaux (noix de coco, café, avocat, pulpe de fruits…) : autant de secrets de beauté procurant à la peau, lisse, purifiée et apaisée, fraîcheur et volupté.

La plongée sous-marine : un paradis immergé

Tahiti et ses îles a la réputation d’être un véritable paradis sur terre, mais le fond de ses eaux est moins connu et fréquenté par les hommes. Pourtant, il suffit d’y plonger ses palmes pour en ressortir émerveillé. La diversité de ses îles n’a d’égal que celle de ses fonds marins.

A Tahiti et ses îles, tout est histoire de rencontre. La rencontre entre un monde encore vierge et d’amoureux de plongée sous-marine.

Du côté des îles de la Société, les raies pastenagues font la fête aux nouveaux arrivants. Les poissons clown sortent timidement la tête de leurs anémones pour saluer leurs hôtes. Les massifs coralliens aux couleurs éclatantes regorgent d’une vie insoupçonnée, tout comme les épaves qui ont trouvé de nouveaux occupants. Les tombants vertigineux qui s’enfoncent vers des abysses mystérieux suscitent également respect et admiration.

Les amateurs de plongée « sensation » peuvent s’aventurer aux milieux des multiples espèces de requins qui rôdent dans les passes des atolls des Tuamotu. Requins gris, océaniques, marteaux, tigres… jouent parfois les stars devant les objectifs des photographes amateurs.

Enfin, ceux d'entre vous qui acceptent de troquer leur bouteille contre un simple tuba, pourront nager avec les imposantes baleines à bosses venues chercher un peu de repos dans les eaux plus clémentes des îles Australes. Avec un peu de chance, ils apercevront les nouvelles mamans initier leurs petits aux joies des cabrioles, et entendront le chant mélodieux du mâle amoureux.

Assistez au “Heiva i Tahiti”

Le plus célèbre des festivals culturels est sans conteste le “Heiva i Tahiti”, grande fête traditionnelle débutant le 29 juin, jour de la fête de l’Autonomie, pour durer un mois, englobant la fête nationale du 14 juillet.

Les manifestations de cette période sont grandioses et se traduisent par des
compétitions acharnées entre les meilleurs groupes de chants et danses, sans oublier les compétitions sportives de pirogues, de lancer de javelots, de préparation de coprah, de lever pierre, de tressage

L’âme de la population se retrouve également dans le “Heiva des artisans” qui accompagnent ces manifestations, expositions et démonstrations de toutes les formes d’expression artisanale des cinq archipels réunis.

Le reste de l’année est émaillé de diverses manifestations à thème artisanal, horticole ou culturel organisées par des associations dynamiques. Le sport occupe quant à lui une place grandissante avec une notoriété internationale non usurpée, notamment dans le domaine du surf et de la pirogue.

Magasiner ses Perles de Tahiti

Les lagons azur des archipels de Polynésie française abritent depuis des millénaires une merveille animale, connue des polynésiens sous le nom de « Parau » qui signifie littéralement « feuilles de pierre », mère de la plus précieuse et la plus rare des gemmes : la légendaire perle noire, fruit de la mer et privilège de souverain.

Cadeau du dieu Oro, roi du firmament, la perle de Tahiti développe ses formes et couleurs parfaites dans les eaux profondes et turquoise des lagons polynésiens et peut vivre jusqu’à 30 ans si son entretien est respecté.

Gemme naturelle, elle résulte à l’origine d'un pur hasard. Elle se décline naturellement dans les formes et les tons les plus variés : aubergine, gris, vert d’eau, bleu marine et inspire les plus grands joailliers contemporains.

Auparavant pêchée par les plongeurs, elle a été exploitée massivement avec l’arrivée des européens jusque dans les années 60 pour le marché des boutons de nacre. Elle disparaît alors presque des fonds polynésiens et son commerce est remplacé avec l’essor des matières plastiques.

Le gouvernement lance alors une véritable politique de gestion des fonds marins et la perliculture retrouve un essor inattendu grâce aux recherches et techniques développées au Japon. Tahiti, riche de ses lagons, lance ses premières expérimentations sur la Pinctada Margaritifera, une huître plate, de forme arrondie, aux lèvres noires. Les techniques appuyées sur les recherches biologiques sont notamment appliquées à Takapoto, Manihi ou encore à Hikueru et aux Gambier, là où se sont implantées les  principales fermes perlières (plus d’un millier en tout).

Symbole d'élégance, de raffinement intemporel, d’exotisme, de sensualité et d’assurance, la perle de Tahiti séduit les célébrités et les icônes de la couture par sa connotation mystique et son chic contemporain.

Les fleurs, un art de vivre

Les fleurs font quant à elles partie de la culture et de la vie polynésienne. Dès leur arrivée à l’aéroport, les voyageurs sont accueillis par des colliers odorants et colorés. La coutume voulait également que les colliers de tiare soient offerts au départ du voyageur pour lui souhaiter chance. Pour des raisons phytosanitaires, les colliers de coquillages ont remplacé les colliers de fleurs.

Les fleurs symbolisent la fête, le plaisir et la réjouissance. Autour du marché de Papeete, les mamas confectionnent des couronnes de fleurs que les Polynésiens portent lors d’occasions spéciales, un mariage, ou tout simplement une soirée entre amis.

Les fleurs sont à l’origine de nombreuses légendes polynésiennes. Le tiare maohi appelé aujourd’hui Tiare Tahiti pour le différencier du mot « tiare » qui signifie « fleur » en général aurait été créé par le Dieu Atea avec l’aide de Tane, Dieu de la beauté. A l’époque des ancêtres polynésiens, seuls les rois et les princes pouvaient cueillir cette fleur sacrée.

Par la suite, le tiare était uniquement utilisé en symbole d’amour. Lors des mariages polynésiens, la maison et le lit des jeunes mariés étaient tapissés de tiare pendant 30 jours. Le parfum des tiare permettait au jeune couple d’atteindre le secret de plénitude du Dieu Atea.

De nos jours, le tiare Tahiti est utilisé par les jeunes Tahitiens dans leurs jeux amoureux. Un tiare Tahiti à l’oreille gauche signifie que le cœur est pris mais, à droite, il reste à prendre.

Excursion à vélo, en 4X4, en hélicoptère ou en parapente

Si un simple vélo est idéal pour la route de ceinture (plate), un vélo tout terrain sera utile pour sillonner l'intérieur des îles. Beaucoup d'hôtels les proposent à la location.

Ou encore, évadez-vous en véhicule tout terrain pour un safari en direction des anciennes plantations de vanille, sur les collines tropicales de Raiatea et Tahaa !

Vous pourrez également explorer l'intérieur des terres à Tahiti, Moorea, Tahaa, Huahine, Bora Bora, et aux Marquises au cours de longues randonnées au cœur des montagnes.

Des voitures, scooters et fun car sont également disponibles en location dans toutes les îles touristiques dont vous pouvez également faire le tour en bus.

Survol de l’île en hélicoptère : la découverte de Tahiti et Moorea « d’en haut » est une excursion inédite à ne pas négliger. La vue des pics de basalte, des canyons où se déversent des cascades impétueuses, de cet alignement de crêtes et plateaux révèle un autre visage, secret et séduisant de la Polynésie intérieure.

Parapente : planer au-dessus des vallées luxuriantes, un souvenir inoubliable dans un cadre majestueux.

Bon voyage !

Plus d'informations