Les 30 ans du Futuroscope

Les 30 ans du Futuroscope

Le Futuroscope de Poitiers

 

Pour fêter dignement ses 30 ans, le Futuroscope de Poitiers vient de lancer une toute nouvelle attraction : « L’Extraordinaire Voyage », un périple immersif sur les traces de Jules Verne. Petite séance de « comment ça fonctionne » avec Laure Mosseron, Directrice Marketing et Communication du Futuroscope.

 

« Aujourd’hui, la technologie pour la technologie, ça ne suffit plus. Désormais, le public attend plus, il veut se divertir bien sûr mais aussi être surpris et découvrir ». Voilà résumée en quelques mots par Laure, la problématique quotidienne des têtes pensantes du 2ème parc d’attraction français. L’idée désormais, c’est donc de la technologie de pointe au service d’une histoire. Immerger le corps et l’esprit. Qu’à cela ne tienne, le Futuroscope a du ressort et décide dorénavant d’intégrer scénaristes et producteurs d’histoires dès les premières heures du projet.

 

-----------

« L’Extraordinaire Voyage est unique en Europe : une plateforme basculante de 84 places, des effets embarqués sur les sièges (vent, brume, odeurs), un écran torique géant de 600 m², une projection en 6K, un storytelling labellisé Futuroscope. »

-----------

 

Bien calé(e) dans votre siège, vous deviendrez pour quelques minutes homme-oiseau, frôlerez les mirages du désert égyptien, sauterez en « base jump » des gratte-ciels de Dubaï, zigzaguerez à travers d’étranges montgolfières au-dessus de Yellowstone et serez aspiré(e) par une tempête en haute montagne. Contrat rempli, le créateur d’attractions poitevin confirme une nouvelle fois son top niveau et sa patte.

 

 « On pourrait qualifier cette attraction de chef-d’œuvre au sens compagnonnage du terme. Car il est bien là notre savoir-faire : extraire l’excellence des métiers de chacun et la mettre au service d’une expérience inédite.» Malgré cela, les équipes avaient les genoux en coton le jour de l’inauguration en décembre dernier, avant de voir rapidement les chiffres rassurer tout le monde. Attraction préférée du public après 15 jours d’exploitation, elle n’a pas lâché sa place depuis.

En lien avec