Exposition : Le Grand Trianon de Louis XIV à Charles de Gaulle

Publié le : 04 août 2015
  • Vue d'ensemble de la galerie des Cotelle

    Vue d'ensemble de la galerie des Cotelle

    © EPV - Jean-Marc Manaï

  • Vue des jardins à la française du Grand Trianon

    Vue des jardins à la française du Grand Trianon

    © Julien Dusart

  • Vue du péristyle du Grand Trianon

    Vue du péristyle du Grand Trianon

    © EPV Jean-Marc Manaï

  • Le buffet d'Eau

    Le buffet d'Eau

    © EPV - Jean-Marc Manaï

Exposition : Le Grand Trianon de Louis XIV à Charles de Gaulle Place d'Armes 78000 Versailles fr

À l'occasion des travaux de restauration du Grand Trianon entamés en janvier 2015, une exposition retrace l'histoire du château, depuis sa construction jusqu'à 1960. Des plans, des gravures et des dessins évoqueront l'histoire des aménagements et transformations du château, tandis que des bustes et des portraits rappelleront les personnalités qui l'habitèrent. N’attendez plus, programmez une visite de ce lieu rempli d’histoire qui a accueilli les rois, empereurs et présidents français durant des siècles!

 

Un peu d’histoire…

Situé au nord-ouest du parc du château de Versailles, sur les terres d'un village acquis par Louis XIV, le Grand Trianon tel qu'il est aujourd'hui, est précédé d’un premier château bâti en 1670 par Louis Le Vau : Le Trianon de porcelaine. Ce dernier fût essentiellement destiné à abriter les amours de Louis XIV avec la marquise de Montespan, et est appelé ainsi parce qu’il était couvert de faïences bleues et blanches rappelant le « style chinois ».

Détruit dès 1687, il a été remplacé par le Trianon de marbre, encore visible de nos jours. Son créateur, Jules Hardouin Mansart (qui a respecté les désirs de Louis XIV à la lettre), décrit ce chef d’œuvre comme un « petit palais de marbre rose et de porphyre avec des jardins délicieux ». Château de plaisir, domaine privé du « Roi Soleil », qui y conviait les dames de la cour pour des fêtes et des spectacles, le Grand Trianon conserve aujourd'hui tout son décor du Grand Siècle, dégageant de l’élégance, de la grandeur et dans le même temps une dimension plus intimiste. On y trouve aussi des tableaux représentant les Métamorphoses d’Ovide, en complète harmonie avec l’esprit léger de cette résidence de campagne.

Très influencé par l’architecture italienne, cet édifice comprend de magnifiques jardins à la française, ordonnés et géométriques. Le Grand Trianon est peu occupé par Louis XV, qui y vit pourtant quelque temps auprès de la marquise de Pompadour. À la Révolution, les collections mobilières sont dispersées et le lieu quelque peu dégradé.

Redevenu un palais hautement considéré en 1804, l’empereur Napoléon lui rend son lustre lors de son mariage avec l’impératrice Marie-Louise. Entièrement remeublé à cette occasion, il fut une dernière fois occupé par le roi Louis Philippe qui y logea toute sa famille, modifiant quelque peu le bâtiment pour le rendre plus confortable.

Devenu musée à la fin du XIXe siècle, encombré d'objets hétéroclites, ce n’est que dans le courant du XXe siècle que le Grand Trianon retrouve ses ameublements historiques et sa splendeur. En effet, la naissance de la Ve République marque un tournant majeur pour ce lieu : le général De Gaulle le transforme en résidence présidentielle, destinée depuis à accueillir des chefs d'états étrangers. Le Trianon a en effet joué un rôle important pour les relations internationales françaises. Parmi ces hauts dignitaires reçus, on peut citer le couple présidentiel John et Jackie Kennedy, la reine Elizabeth II, le président russe Boris Eltsine… Dernièrement, le président français François Hollande y a accueilli son homologue chinois Xi Jinping.

 

L'exposition

Plans, gravures et dessins rassemblés évoquent l’histoire des aménagements et transformations du Grand Trianon au cours de son histoire. Quelques chefs-d’œuvre de la peinture de Trianon, œuvres commandées en 1688 par Louis XIV ou en 1811 par Napoléon, et quelques portraits de personnalités ayant vécu au château, viendront recréer une ambiance de petits salons centrés sur des meubles d’intimité, comme le guéridon de l’Empereur autour duquel prendront place les délicates chaises du salon du Glaces, ou bien la jolie chaise de la princesse Clémentine d’Orléans, fille de Louis-Philippe. D’étonnants objets comme le kiosque en ivoire de Barrau, récemment restauré, ou le vase de la Chasse impériale de Swebach, viendront aussi animer ces lieux.

Trois fauteuils de bureau d’un modèle très proche rythmeront l’exposition : deux servirent à Napoléon, le troisième est celui du général De Gaulle, signifiant ainsi la permanence du pouvoir au château de Trianon, et annonçant la nouvelle exposition en 2016 consacrée à l'histoire du Grand Trianon de 1960 à aujourd'hui.

 

Informations pratiques

Horaires :

Exposition ouverte tous les jours sauf le lundi. Jusqu’au 31 Octobre : de 12h à 18h30 (dernière admission à 18h). Du 1er au 8 Novembre : de 12h à 17h30 (dernière admission à 17h). Comptez minimum 3heures de visite.

Billets :

Passeport et billet châteaux de Trianon Gratuit et illimité avec la carte « 1 an à Versailles »
Possibilité d’effectuer la visite guidée « Louis XIV, Napoléon et de Gaulle à Trianon ».
Sur réservation par téléphone au +0033 (0)1 30 83 78 00, ou en ligne sur www.chateauversailles.fr

Livret-jeu gratuit pour les 6-12 ans et disponible à l’entrée de l’exposition

Accès

En avion : Aéroports parisiens (Orly et Charles de Gaulle)
Trains SNCF : Arrivée en gare de Versailles Chantiers depuis Paris Montparnasse. Arrivée en gare de Versailles Rive droite depuis Paris Saint Lazare.
Autocar "Versailles Express" : au départ de la Tour Eiffel, du mardi au dimanche (2 trajets par jour).
En voiture : Autoroute A13 sortie Versailles Centre

Adresse

Le Château de Versailles
Place d’Armes – 78000 Versailles

A Voir

A proximité