Votre ancêtre vient de la Martinique

  • © tous droits réservés

    © tous droits réservés

  • © Tous droits réservés

    © Tous droits réservés

  • © Tous droits réservés

    © Tous droits réservés

Votre ancêtre vient de la Martinique Fort de France mq

Le saviez-vous ? Au 18ème siècle existait un commerce triangulaire florissant entre la France, Saint-Pierre de la Martinique et la Nouvelle-France.

Entre 1730 et 1750, des centaines de vaisseaux faisaient la navette depuis Bordeaux et La Rochelle avec les ports coloniaux pour le transport de marchandises telles que le sucre, le blé, la morue et les fourrures.

Votre ancêtre vient de la Martinique ? Il pourrait être originaire de :

Le Lamentin

Jean-Baptiste Garon naquit à Saint-Laurent-du-Lamentin le 17 juin 1721.

Aujourd’hui ce village n’existe plus mais la commune du Lamentin en reste la localisation la plus proche. Située au centre de la Martinique, au sud-ouest de la baie de Fort-de-France, la commune du Lamentin s’étend sur le territoire le plus vaste de l’île.

La commune se nomme ainsi car les berges de la rivière la Lézarde étaient fréquemment visitées par les lamantins, aujourd’hui disparus des Petites-Antilles. Un jour, un lamantin a été retrouvé échoué sur les berges de la rivière et depuis la commune porte ce nom.

On peut d’ailleurs aujourd’hui en voir une très belle représentation sous la forme d’une statue devant la mairie de la commune.

Les natifs de la Martinique en Nouvelle-France

Un personnage important de l’histoire de la Nouvelle-France est né à la Martinique : Claude-Michel Bégon de La Cour est né le 15 mars 1683 à Fort-de-France.

Arrivé au Canada en 1703, il devient capitaine de la garnison à Montréal en 1713. Il décède à Montréal le 30 avril 1748. Plusieurs Canadiens se sont rendus aux Antilles sur des navires marchands sous le régime français. Quelques-uns d’entre eux sont décédés à la Martinique dont Nicolas Daneau et Jacques-Charles Bochard.

C’est dans ce contexte que Jean-Baptiste Garon, seul pionnier originaire de la Martinique répertorié ici et ayant eu une descendance au Québec, est né en Martinique en 1721, d’un père tailleur d’habits, Jean Peintier.

La première mention faite de lui en Nouvelle-France date de 1747. Cette même année, le 17 juillet, il épouse Françoise Boucher, de Québec, alors âgée de 17 ans. Il en a 26.

Le couple s’installe à Saint-Denis-de-Kamouraska. Jean-Baptiste occupera le métier de chirurgien jusqu’à sa mort, le 13 mars 1781.

Pour en savoir encore plus sur vos ancêtres, contactez le Fichier Origine

Related videos

 
 

Vidéos affiliées