Sur les traces de la civilisation cathare

  • Peyrepertuse

    Peyrepertuse - © Edgar-De-Puy

    Peyrepertuse

    Peyrepertuse - © Edgar-De-Puy

Sur les traces de la civilisation cathare 11350 Duilhac-sous-Peyrepertuse fr

L’épopée des Cathares est spectaculairement inscrite dans les paysages escarpés des reliefs des Corbières et du piémont Pyrénéen.

Entre Toulouse, Foix, Albi et Carcassonne sont éparpillés des châteaux perchés, en ruines et d'allure un peu mystérieuse, exhalant une atmosphère envoutante.

Tous racontent, avec un sens de la dramaturgie, le parcours d'une population catholique qui prônait austérité et vertu exemplaire dans la pratique religieuse et sociale au XIIIe siècle. Ces communautés furent, aussitôt, impitoyablement pourchassées comme "hérétiques".

Parmi une quarantaine d’autres ruines, les Remparts délités de Peyrepertuse, le donjon solitaire de Quéribus et le décor sauvage de Montségur représentent les sites cathares les plus émouvants.

Au bout de la route...

Empruntez les petites routes sinueuses de l’Aude et de l’Ariège ! Elle vous mèneront à divers lieux où les « vieilles pierres » témoignent du passé, dans des villages solitaires, grottes refuges ou châteaux forts fantômatiques.

Réfugiés au fond des gorges ou sur des promontoires abrupts, les Cathares se protégeaient en profitant d’un relief accidenté. Mais il faut bien avouer que plusieurs des vestiges de châteaux forts ne racontent pas que « l’épisode cathare ».

Siège du pouvoir

En effet, ces places fortes - qu'on appelle aussi parfois "citadelles du vertige" - furent d'abord bâties pour assurer le pouvoir d'un fief seigneurial.

Les sites perchés vous obligent à effectuer quelques marches d’approche. Et la randonnée thématique, sur plusieurs jours, paraît d'autant plus pertinente, pour découvrir de manière intimiste cette région chargée d’émotions et truffée d'énigmes encore non résolues.

Les cathares :
pour s'émouvoir
 

 

Château de
Peyrepertuse (Aude)

Ce
château cathare est l’un des "Cinq fils de Carcassonne", avec les châteaux de
Quéribus, Puilaurens, Termes et Aguilar. Vous ne percevrez l’immensité de la
forteresse de Peyrepertuse, égale en superficie à la cité de Carcassonne,
qu’une fois parvenus sur sa crête rocheuse. Ses enceintes fragmentées s’étirent
sur cette hauteur qui surplombe de 800 mètres le village de Duilhac, la
garrigue et les vignes des Corbières. 

Tout près de là, grimpez au château de Quéribus. Cette autre citadelle du
vertige vous offrira par temps clair le privilège de voir les Pyrénées
rejoindre au loin la Méditerranée. 

 



Château de Montségur (Ariège)
 

Posé sur un piton rocheux (un pog) à 1 200 m d’altitude, le château de
Montségur est un site majeur de l’histoire du catharisme en Occitanie.
L’ensemble formé par un site naturel d’exception et des vestiges porteurs
d’une épopée fascinante suscite une vraie émotion. On
accède en 30 mn environ au château par un étroit sentier rocailleux
qui grimpe fort mais la récompense, une fois arrivés là-haut, efface tous les
efforts. Au pied du château, une stèle commémore le bûcher dans lequel périrent
plus de 200 Cathares en 1244. 

 

Participez au concours en cliquant ici

 

Related videos

 
 

Vidéos affiliées

 
 
 
 

A proximité