Exposition TIKI POP au musée du quai Branly

Du 24 juin 2014 au 28 septembre 2014
  • Bol à nourriture musée du quai Branly

    © Claude Germain

    Bol à nourriture musée du quai Branly

    © Claude Germain

  • Carte de cocktails polynésiens et ses mugs. Début des années 1960

    © D.R. - « L'abus d'alcool est dangereux pour la santé »

    Carte de cocktails polynésiens et ses mugs. Début des années 1960

    © D.R. - « L'abus d'alcool est dangereux pour la santé »

Exposition TIKI POP au musée du quai Branly Musée du quai branly 37 Quai Branly 75007 Paris fr

TIKI POP : L’Amérique rêve son paradis polynésien

Emblématique de la culture populaire américaine des années 50/60, le style Tiki décline une imagerie fantasmée des mers du sud. Il tire ses origines des représentations fantaisistes du Pacifique, véhiculées par les récits des explorateurs dès le 18e siècle. Les romans d’aventures puis les films relayent et popularisent cette vision réinventée des cultures polynésiennes.

Le style Tiki influence, dès les années 1930, l’architecture, la décoration des bars et des restaurants américains, et insuffle un véritable art de vivre avec les archétypes du beachcomber (vagabond des plages) ou de la vahiné sexy. L’imagerie Tiki, adaptation très libre du modèle polynésien d’origine, se décline dès lors en version traditionnelle ou moderniste et envahit la vie quotidienne.

Près de 450 oeuvres, photos, films, enregistrements musicaux et documents d’archives témoignent de cet engouement devenu un art de vivre.

Une sélection d’objets étonnants – qu’ils soient usuels (verres, boites d’allumettes, cendriers etc..), accessoires pop (flacons de parfums ou de ketchup), éléments de décoration d’intérieur, etc. – est présentée aux côtés d’oeuvres authentiques (sculpture Tekoteko Maori, bol Tonga à Kava…).

Alors que le style Tiki revient depuis peu sur le devant de la scène aux États-Unis (réouverture des bars à cocktails…), l’exposition TIKI POP, L’Amérique rêve son paradis polynésien explore la montée en puissance de ce phénomène unique dans la culture américaine, ayant connu son apogée dans les années 50, jusqu’à son déclin à la fin des années 60 et son oubli dans les années 80.

Horaires

Le mardi, mercredi et dimanche de 11h à 19h
Le jeudi, vendredi et samedi de 11h à 21h

A Voir

A proximité